Barons Papillom s'appuie sur le savoir-faire français pour assurer son développement

Barons Papillom s'était arrêtée en 2015 après presque trois ans d'aventure. Malgré son succès, l'actionnaire principal de la marque décidait de se retirer. Un an après cette fin brutale, le fondateur de la marque, Éric Lemaître, tentait à nouveau l'aventure Barons Papillom en relançant le label. Aujourd'hui, il revient avec La Vaquita, une collaboration inédite avec l'organisation internationale Sea Sheperd, qui lutte pour préserver les océans. Le but : orienter la marque vers une démarche éthique avec une première basket 100 % vegan et fabriquée en France.


Le nouveau modèle La Vaquita crée en collaboration avec Sea Sheperd - © Barons Papillom

Éric Lemaître a donc misé sur le développement d'une production française pour la relance de Barons Papilloms. « L'essentiel est de penser la production sur un circuit court pour exploiter des quantités minimums et ainsi avoir moins de gaspillage », indique le fondateur de la marque. « C'est dans cette optique de production rationalisée que nous avons collaboré avec Sea Sheperd ». C'est l'association elle-même qui est venue vers Éric Lemaître afin de créer une basket suffisamment solide pour équiper les marins et entièrement respectueuse de l'environnement.

Fabriquée à base de faux cuir, de lin et de caoutchouc d'origine bretonne, ce nouveau modèle est assemblé directement dans les ateliers de la marque à Montjean-sur-Loire, dans les Pays de la Loire. Pour créer ce nouveau design, le fondateur de Barons Papillon a pu compter sur l'aide d'Eric Gallais, nouveau directeur artistique de la marque, qui a fait ses armes dans les accessoires chez Loewe et Saint Laurent. Pour chaque paire vendue, la marque s'est ainsi engagée à reverser 20 euros à l'association maritime.

Cette collaboration marque une nouvelle étape dans la relance de la marque depuis l'arrivée du nouvel actionnaire Benjamin Arthus-Bertrand. Ce dernier a notamment permis le financement de la première collection sortie en décembre 2018. Disponible en ligne et à Paris, au Printemps Haussman et dans le concept-store L'Appartement Français, cette première collection a remporté « un franc succès notamment pour le modèle blanc customisable qui a été en rupture de stock », précise le fondateur de Barons Papillom.

A la suite de ces bons résultats, la marque devrait tenter d'étendre ses points de vente. Une deuxième étape de collaboration avec Sea Sheperd devrait également voir le jour avec la sortie au printemps prochain d'un mocassin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresIndustrieCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER