Beaugrenelle, à vendre, … intéresserait un fonds chinois

Pas encore ouvert et de nouveau au centre d’un feuilleton. Les murs du centre parisien, Beaugrenelle, commercialisé par Apsys, sont à céder. Cette information circule de longue date et Gecina cherche en effet à se désengager du centre. La foncière, qui détient 75 % de la SCI Beaugrenelle (Apsys en détenant 8 %), aurait plusieurs candidats pour reprendre le bien immobilier dont deux concurrents d’Apsys: Altaréa et Hammerson… Mais, selon le Figaro, également un fonds chinois, en l’occurrence le State administration of foreign exchange, le fonds souverain chinois, adossé à la banque centrale de l’Empire du Milieu.

Le futur centre Beaugrenelle (Paris)

Celui-ci en toute logique chercherait à diversifier ses investissements. Par rapport aux autres prétendants, celui-ci n’est pas coté en bourse, ce qui pourrait lui faciliter la tâche, alors que Beaugrenelle pourrait être cédé, toujours d’après le quotidien, 700 millions d’euros !

En attendant, comme le rappelle Marc Wainberg, directeur commercial d'Apsys, cet épisode financier ne change rien dans le travail des équipes étant donné que Beaugrenelle est commercialisé à 100 % et ouvre le 23 octobre.

Le centre du XVème arrondissement accueillera sur 45 000 mètres carrés dédiés aux loisirs, à la restauration et aux loisirs plus de 120 enseignes dont Hollister, Esprit, Marks & Spencer, Levi’s, G-Star, Uniqlo ou encore The North Face !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

RestaurationDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER