×
7 564
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Beauté espiègle chez Emporio Armani

Publié le
today 19 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

On dirait que Giorgio Armani a passé un super été … en tout cas si l’on en juge d’après la collection Emporio cosmopolite et pleine d’insouciance et de gaieté qu’il a présentée jeudi matin à Milan.

Emporio Armani - Spring-Summer2020 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


Son traditionnel séjour estival dans sa retraite de l’île de Pantelleria, suivi d’une croisière autour de la Méditerranée, a manifestement fait énormément de bien au créateur.

Car c’était un défilé Emporio Armani bourré d’énergie. Et la palette de couleurs en disait long : rose poudre, bleu ciel et vert acidulé, optimiste, joyeux et techno. Jusqu’au puissant final : une bonne dizaine de fantasmes de surfeuses d’argent, dans des matériaux ultra léger, de la soie à rayures qui ressemblait à du papier, des broderies légères, du tulle vaporeux et de la microfibre métallique froissée.

Giorgio Armani était aussi d’humeur généreuse pour la silhouette : des coupes loin du corps, un style flottant et langoureux. Des manteaux cache-poussière fluides, des vestes de chauffeur poids-plume avec des découpes, ou des cabans à col montant pour les filles.


Emporio Armani - Spring-Summer2020 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


Et dans ce défilé mixte, des costumes en soie bleu poudré, avec des vestes croisées, portées sans haut, un jogging volumineux en nylon glacé, sans tee-shirt – les mannequins avaient clairement été choisis pour leurs abdos parfaits. Le sosie moderne de Jésus-Christ version accro de la salle de sport a déclenché une salve de soupirs chez de nombreux spectateurs, dans l’espace de show du créateur sur la via Bergognone.

Tout était complété par des baskets montantes en métal brillant ou denim délavé. Un fantasme de soirée estivale à son paroxysme.

La musique éthérée donnait parfaitement le ton – avec le funk de l’Atlas de Be Svendsen & AYAWAKE, suivi par DJ Khaikhan & Dest.

Le créateur italien avait annoncé cette nouvelle humeur avec sa campagne de pub de l’automne : Kate Moss pour sa collection signature, une révolution pour Giorgio, quand on sait a quel point il a toujours strictement contrôlé son image.

Mais, comme nous le disions, Armani a manifestement passé de super vacances d'été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com