×
Publicités
Publié le
17 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

BeautyMix opère une première levée de fonds avec le robot pour produire des cosmétiques maison

Publié le
17 janv. 2022

Le 12 janvier dernier, les 1,7 million de téléspectateurs réunis devant la chaîne de télévision M6 découvraient Nelly Pitt et BeautyMix, sa machine à fabriquer soi-même ses produits cosmétiques. Diplômée de Polytechnique, cette ingénieure en environnement qui a officié pendant 13 années chez Veolia dans la branche eau, tentait en effet de convaincre les jurés d’investisseurs de l’émission "Qui veut être mon associé ?" d’entrer au capital de sa société pour accélérer son développement. Son objectif de lever 300.000 euros a été atteint aux côtés de Jean-Pierre Nadir le fondateur d’Easyvoyage.
 

Le robot BeautyMix dans la première campagne d'affichage de la marque mise en place en novembre 2021


Jeune entreprise originaire de Chartres, BeautyMix a été lancé il y a trois ans par Nelly Pitt donc, mais également son frère Mathieu Cannesson Le concept ? Proposer un petit robot doté d’un unique bouton qui en cinq minutes chauffe et mélange les ingrédients nécessaires à la confection de crème de soin, dentifrice ou encore gommage, le tout connecté et guidé par une application mobile. Vendu 129 euros, le robot est également proposé avec une balance pour peser les ingrédients et la marque décline également des kits d’ingrédients naturels et cultivés localement entrant dans la composition de ses formules.
 
Si la start-up qui emploie aujourd’hui 12 personnes n’avait pas encore levé de fonds, elle avait cependant eu recours à un prêt d’amorçage notamment auprès de la BPI. BeautyMix a aussi bénéficié du soutien de plusieurs incubateurs et des programmes de mentoring auprès de Sephora, L'Oréal, Coty ou encore de la Cosmetic Valley, le réseau des industriels du secteur de la cosmétique.

BeautyMix qui, sans dévoiler son chiffre d’affaires, indique être rentable, est présent via son site mais aussi chez Monoprix, Boulanger ou encore la Fnac. Avec cette première levée de fonds qui a eu lieu il y a quelques mois, l’émission de M6 ayant été enregistré en avril 2021, la marque a fait une première campagne d’affichage, et poursuit son développement, envisageant à termes de rapatrier son outil de production en France. Le robot étant aujourd’hui fabriquer en Chine, un pays que connait bien Nelly Pitt puisqu’elle y a travaillé.
 
La beauty tech française continue donc de séduire les investisseurs. En novembre 2011 c'est Beautigloo, la start-up française, qui commercialise un réfrigérateur de produits de beauté fabriqué en France, qui a levé 2,7 millions d'euros. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com