×

Benetton débauche son CEO Massimo Renon chez Marcolin

Publié le
9 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Benetton se dote à nouveau d’un CEO pour lui confier sa relance. Il s’agit de Massimo Renon (49 ans), qui a effectué toute sa carrière dans le secteur de la lunetterie. Luciano Benetton avait repris en main les rênes de son groupe en janvier 2018, en tant que président exécutif, épaulé par le directeur des opérations Tommaso Brusò.
 

Massimo Renon - Benetton


Le départ de ce dernier, en juillet, a rendu plus urgent la présence d’une figure managériale forte aux côtés du fondateur patriarche. Comme l’indique le groupe de mode italien dans un communiqué « L’arrivée de Renon au sein de Benetton Group a pour objectif le renforcement du processus de relance du business engagé par le président Luciano Benetton en 2018 ». C’est pourquoi lui a été confié le rôle d’administrateur délégué (CEO).
 
En 2018, premier exercice effectué sous son égide, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 1,23 milliard d’euros, contre 1,28 en 2017, avec une perte nette de 115 millions d’euros contre une perte de 181 millions l’année précédente. S’il est parvenu à redresser l’image de la marque avec Jean-Charles de Castelbajac dans le rôle de directeur créatif, Luciano Benetton n’a pas réussi pour autant à endiguer le recul des ventes de l’entreprise en perte de vitesse depuis des années .

 
Diplômé en sciences politique avec une spécialisation en Business Management à l’université Bocconi et auprès de la Columbia University de New York, Massimo Renon a débuté sa carrière auprès de l’enseigne de sport Giacomelli Sport, dont il pilote le développement retail en Italie, avant d’entamer une carrière dans le secteur de l’eyewear, où il effectue grande partie de son parcours, hormis une période chez Ferrari en 2010, comme directeur commercial et service après-vente.
 
Il a passé auparavant dix ans au sein du géant Luxottica, y occupant d’abord des postes de directeur de filiale (Belgique, puis Turquie, puis Europe du Nord), puis de retour en Italie, le rôle de coordinateur wholesale, avant d’être promu directeur de la région Europe.
 
Après la parenthèse Ferrari, il rejoint en 2012 le groupe de lunetterie Safilo, occupant le poste de directeur de la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique, où il y travaille avec le CEO Roberto Vedovotto. Ce dernier l’entraîne deux ans plus tard avec lui dans la nouvelle entité qu’il s’apprête à créer : Kering Eyewear. Massimo Renon y est nommé directeur commercial monde.
 
En 2017, il passe chez le concurrent Marcolin, toujours en tant que directeur général commercial monde, juste au moment où le lunetier italien constitue Thelios, une coentreprise avec le groupe de luxe français LVMH. Alors que le CEO de Marcolin, Giovanni Zoppas, est désigné pour prendre la direction de cette nouvelle entité, Massimo Renon, arrivé depuis peu dans le groupe, se retrouve propulsé à la tête de Marcolin à sa place.
 
Un profil, qui séduit le groupe Benetton, d’autant que le manager est issu de la Vénétie, le territoire où l’enseigne puise ses racines, tout en affichant une expérience internationale.
 
Massimo Renon termine son mandat chez Marcolin le 14 avril et devrait rejoindre le lendemain le groupe de Ponzano Veneto.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com