×
Publicités
Publié le
12 juil. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Berlin s'affirme sur la mode urbaine, jeune et créative

Publié le
12 juil. 2011

Berlin est-elle enfin unifiée pour les visiteurs fashion ? Si certaines histoires n'ont pas duré longtemps, comme en lingerie et en balnéaire, d'autres se poursuivent. Surtout, les exposants et les visiteurs sont de plus en plus nombreux à considérer les salons berlinois comme un tout avec les locomotives Bread&Butter et Premium.


Bread&Butter aurait enregistré une fréquentation stable - Photo: DR


Ainsi, Claude Chemla, G-Denim, a pris le shuttle pour le Premium. Au Bright, salon de skate, les sacs des exposants du Bread&Butter étaient visibles. Le groupe VF place Napapijri et 7 For All Mankind au Premium tandis que Lee, Wrangler ou encore Eastpack étaient au Bread&Butter. Adidas a installé SLVR au Premium, Originals au Bread&Butter et son volet skate au Bright. Quant à Nike, le groupe américain affichait Converse et Nike au Bread&Butter mais aussi Nike 6.0 et SB ainsi que Hurley sur le Bright.

Résultat, du 5 juillet, coup d'envoi avec le Premium Men au 9 juillet, clôture du Bright, les visiteurs ont eu le choix entre marques établies et nouveaux créateurs en passant par les griffes pointues. Pour autant, sur ce créneau, Capsule, qui s'est imposé à New York, Paris ou Las Vegas, semble avoir peiné à séduire les visiteurs de la capitale allemande pour sa première édition. Ce qui laisse en suspend la question sur l'opportunité d'une place à prendre pour de nouveaux entrants.

Le Bright a attiré les acteurs de la distribution du skate. Photo OG

Côté visitorat, les années de très forte croissance sont révolues. "Nous ne donnons plus nos chiffres de visiteurs. Un salon établi sur son marché ne peut qu'évoluer entre -5 et +5%. Seul le Pitti Uomo, donne de véritables chiffres de fréquentation", a rappelé Karl-Heinz Müller. Chose confirmée plus ou moins par le Premium. Après de très fortes hausses enregistrées après le retour du Bread&Butter à Berlin, le salon annonce une hausse de 5% du nombre de visites à environ 60 000, dont 18% en provenance des pays du Benelux et de la France mais seulement 3% du Royaume-Uni/Irlande. Du côté du Bright, le salon semble progresse sur sa visibilité continentale et attirerait même quelques nord-Américains.

Les Français ne seraient pas venus en force, en raison des soldes peut-être, mais pour les agents rencontrés, seul un salon permet de prendre le pouls du marché et de cerner les tendances. "Les grands magasins et les gros détaillants indépendants sont là et ce dès le premier jour. Les plus petits comptes sont moins nombreux qu'en hiver", observe Karim Meflah, directeur France de Replay....

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com