×
Publicités
Auteur :
Publié le
7 janv. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Berlin: une offre dense de salons, avec le Bread & Butter et Premium en tête

Auteur :
Publié le
7 janv. 2014

A Berlin, les festivités démarrent la semaine après le Pitti Uomo. Elles se tiendront essentiellement du 14 au 16 janvier, jours où se déroulent les trois locomotives que sont le Bread & Butter, le Premium et la plus récente Panorama Berlin.

Et la capitale allemande a bâti en peu de temps une galaxie de rendez-vous couvrant en priorité la mode féminine, l’urbain, le street et les créateurs avec entre autres The Gallery organisé par l'Igedo, Ethical Fashion Show de Messe Franfurt, Show and Order, Bright ou encore Capsule et Seek. "Pour toucher des marchés germanophones, mais aussi le Benelux et la Scandinavie, Berlin est la métropole. Les marques cherchent à se développer davantage pour compenser les baisses de régime encaissées dans les marchés sud européens", commente ainsi Ralf Strotmeier, porte-parole du Panorama et auparavant en charge de la communication du Premium.

L'Urban Base reste le centre névralgique du Bread & Butter.


Mais les cartes à Berlin ont été rabattues ces dernières saisons. A commencer par un Bread & Butter qui sera sans doute moins imposant avec un hall de l'aéroport Tempelhof en moins. Bestseller qui y avait occupé en juillet environ 6000 mètres carrés ayant décidé de retourner à la salle de concert l’Arena.

Karl-Heinz Müller, cofondateur du Bread & Butter, a rappelé qu’il vaut mieux un hall vide et assumer la perte de chiffre d’affaires que de présenter une offre peu cohérente. Mais l’ancien chantre de la transparence ne donne plus le nombre d’exposants. Pour le reste, les visiteurs du salon ne seront pas désorientés avec l’organisation habituelle centrée sur l’Urban Base (Eleven Paris, Liu Jo, Desigual, Scotch and Soda…). Les autres segments étant Fashion Hall orienté street et féminin, Urban Superior plus habillé et Lock, dédié aux marques historiques, type Aigle, Armor Lux, Carhartt, Edwin, Fred Perry… Parmi les premières participations ou les come-back, à noter Tom Tailor, Molly Bracken, Move by Digel, Brooks Heritage…

Dans l’ancienne gare de marchandises, à vingt minutes en métro du Bread & Butter et à quelques encablures de la Potsdamer Platz, le Premium affiche complet (mais le lieu est bien plus petit que celui du Bread) avec une offre vaste de 900 collections dont 80 % venues de l’international.


Le Premium présente une offre allant du denim premium aux griffes scandinaves... (Photo Laura Deschner)


La grande nouveauté est le nouveau lieu pour l’espace Disonnance Area, dédié à la mode avant-garde et qui prend ses aises à l’entrée même de la gare, côté rue. S’y retrouvent Umasan, Tom van der Boght, Na Di, Planitca…

Les autres segments sont Best of contemporary fashion, Accessories Calore, The world of premium denim & progressive sportswear, Walk with me, high-end classic and progressive menswear ainsi que sophistication. Parmi les nouveaux venus ou les retours: AG Adriano Goldschmied, French Connection, Alberto, Antik Batik, Essentiel Antwerp…

Le Panorama lance les concepts The Mall pour les franchises et Hôtel pour les griffes plus pointues.


Autre lieu de transit, l’aéroport Schönefeld, après la gare de marchandises et Tempelhof: le Panorama, pour sa troisième édition, bénéficiera d’un quatrième hall du nouveau parc des expositions encore en construction et dans l'attente du nouvel aéroport berlinois. Les deux concepts The Mall pour les surfaces monomarques et Hôtel pour les petites griffes complèteront l’offre qui totalise environ 400 marques dont 65 % dédiés à la gent féminine. L'offre va des poids lourds allemands du prêt-à-porter moyen de gamme (Digel, Olymp, Olsen...) aux marques internationales (Custo Barcelona, Salsa, Liu. Jo) en passant par la mode jeune avec entre autres Garcia Jeans et Timezone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com