×
6 468
Fashion Jobs
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit Flou - H/F- PAP Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit - H/F- Chaussure et Maroquinerie Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Retail Merchandising Junior - PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
TEDDY SMITH
Responsable E-Commerce
CDI · TOULOUSE
TEDDY SMITH
Area Manager
CDI · PARIS
SCHOOL RAG
Directeur de Marque
CDI · TOULOUSE
CCLD
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
PARFOIS
Directeur(Trice) Régional(e) - Sud Est H/F
CDI · LYON
CONFIDENTIEL
Responsable Médias Sociaux et Influence H/F
CDI · LILLE
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet si Supply Chain / Production H/F
CDI · PANTIN
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet IT Finance (Sap fi/co) (H/F)
CDI · PANTIN
SMCP
Chef de Projet IT CRM H/F
CDI · PARIS
IZAC
Animateur Regional H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
MICHAEL PAGE
Responsable Croissance Externe H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent Contrôleur de Gestion Junior (CDD) H/F
CDI · PARIS
BIZZBEE
Responsable Achats et Merchandise Planning H/F
CDI · ROUBAIX
MICHAEL PAGE
Directeur Artistique Galerie Art Bilingue H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Technicien Support Informatique Toip H/F
CDI · PARIS
PROMOD
Product Owner Logistique H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
BANANAMOON
Chargé(e) Des Opérations Logistiques
CDI · NICE
Publicités
Par
AFP
Publié le
5 déc. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bernard Arnault, assigné en justice par le PCF, a publié les comptes de sa holding

Par
AFP
Publié le
5 déc. 2019

Paris, le 5 déc (AFP) - Bernard Arnault, actionnaire majoritaire du groupe de luxe LVMH, a publié les comptes de sa holding, Groupe Arnault, après avoir été assigné en justice par le secrétaire national du PCF Fabien Roussel, a constaté jeudi une journaliste de l'AFP.


Bernard Arnault - ERIC PIERMONT / AFP


Selon le site Infogreffe, qui donne accès à l'information légale sur les entreprises, les comptes du Groupe Arnault clos au 31 décembre 2018, ainsi que ceux des exercices 2014 à 2017, ont été déposés mercredi au greffe du tribunal de commerce de Paris, à la veille d'une audience entre les deux parties.

Dans un courrier au président du tribunal de commerce, statuant en référé, et dont l'AFP a obtenu une copie, l'avocat de Bernard Arnault demande par conséquent à ce que "la demande formulée aux termes de l'assignation du 12 novembre 2019 (soit) sans objet" et rejetée, les comptes de la holding ayant été finalement publiés.

"Groupe Arnault souligne que, indépendamment même de cette publication de ses comptes sociaux, l'action des demandeurs revêt un caractère abusif, en raison d'un détournement manifeste de la finalité des dispositions du Code de commerce gouvernant la publication des comptes sociaux des entreprises, et se heurte en tout état de cause, en référé, à des contestations sérieuses excluant l'injonction sollicitée", poursuit le courrier.

Dans un communiqué début octobre, Fabien Roussel avait indiqué vouloir assigner en justice Bernard Arnault, ainsi que "d'autres grands groupes français, tels LM Holding (Arnaud Lagardère), H51 (Holding Hermès) ou encore Webmedia (Marc Ladreit de Lacharrière)", car ils ne publient pas leur compte "alors que la loi les y oblige".

"L'exigence de transparence, si largement exprimée dans le mouvement social, est d'autant plus légitime quand elle s'applique à des entreprises aussi largement bénéficiaires de fonds publics, via le CICE en particulier (40 milliards d'euros en 2019)", avait ajouté Fabien Roussel, regrettant qu'"en refusant de publier leurs comptes, ces groupes ne s'exposent qu'à une simple amende, allant de 1.500 à 3.000 euros en cas de récidive".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.