×
Publicités
Publié le
23 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bien-être animal: rivalités autour des plumes "responsables"

Publié le
23 oct. 2014

Textile Exchange, une ONG regroupant des grands groupes, des sociétés de conseil et de certification unis pour l'amélioration des pratiques de l'industrie textiles, a annoncé une étape nouvelle dans la lutte pour les plumes "responsables".

Visuel Helly Hansen

L'organisation précise que les acteurs H&M, Eddie Bauer, Marmot, Mammut, Helly Hansen, Outdoor Research, DownLinens, Down & Feather Co s'engagent à appliquer le "RDS, Responsible Down Standard" (standards pour des plumes responsables, ndlr). Une démarche dont The North est à l'origine suite à un scandale.

Début 2012, une enquête de l'association de défense des animaux Four Paws, mettait en lumière les pratiques choquantes d'industriels hongrois de l'agro-alimentaire producteurs de foie gras. Le traitement des oies, gavées et plumées vivantes ont fait scandale. D'autant que ces plumes et duvets servaient ensuite à constituer les doublures des grands noms de l'outdoor comme Patagonia et The North Face.

Un véritable problème pour ces marques, surtout qu'aux Etats-Unis le gavage des oies est considéré par la majorité des habitants comme barbare. Elles ont donc rapidement réagi. Et une véritable rivalité est née entre les deux acteurs.

Patagonia avait dégaîné en premier avec son "Traceable down standard", avec lequel la marque assurait suivre 100% de sa matière et validé le bien-être animal, notamment en privilégiant les oies blanches, qui ne sont pas utilisées pour la production de foie gras.

De son côté, The North Face a annoncé courant 2014 qu'elle avait créé son RDS et qu'elle le mettait à disposition de toutes les marques et acteurs du secteur qui souhaitait l'appliquer.

L'engagement prévoit par exemple que les oies ou canards ne soient pas déplumés vivants ou que les plumes ne soient pas issues d'une chaîne de gavage, utilisée notamment pour la production de foie gras.

"Avec le RDS, les marques apportent un plus haut niveau de traçabilité et prouvent qu'elles prennent davantage leurs responsabilités pour le respect du bien-être animal par leurs fournisseurs", se réjouit Nina Jamal, de l'organisation de défense des animaux Four Paws, citée dans le communiqué.

Textile Exchange assure que d'autres groupes ont également adopté ce nouveau standard qu'ils mettront en place, pour certains, dès la prochaine collection, en 2015.

De son côté, Patagonia explique qu'elle a mis en place un partenariat avec NSF International, spécialiste de la certification et annonce des rapprochements avec l'Outdoor Industry Association, l'European Outdoor Group et l'Association allemande des industriels de l'équipement sportif.

Olivier Guyot avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com