Bijorhca réunit les acteurs du bijou et de la montre en janvier

Du 22 au 25 janvier, le hall 5 du parc des expositions de Paris Porte de Versailles accueille Bijorhca, le salon dédié à la bijouterie précieuse, fantaisie et aux montres. L’événement, organisé par Reed Expositions, regroupe 450 marques, avec en tête les françaises, qui représentent la moitié des exposants, suivies des griffes espagnoles, italiennes, allemandes et grecques.


Visuel de l'édition de janvier de Bijorhca réalisé par l’illustratrice Anne‑Charlotte Laurans du studio Broll & Prascida

Si sur la session de septembre, la bijouterie précieuse est à l’honneur, janvier est l’édition de référence pour la bijouterie fantaisie qui, au sein du Fashion Village, fédère 60 % des exposants du salon. Le Fashion Village se décline en trois zones : l’Espace Premium, qui présente une sélection de marques aux collections mode, actuelles, dans l’air du temps comme Leticia Ponti (France), l’Espace Mix, qui regroupe des marques aux collections variées, de différents horizons, comme The Cocotte (France), et l’Espace Design-Contemporain, avec des marques aux pièces conceptuelles comme Marion Fillancq.
 
La bijouterie précieuse occupe toujours la première partie du salon, au premier étage, avec le secteur montres à droite de l’entrée, qui continue à se développer et accueille notamment deux nouvelles marques, Montrichard et We Wood, et le Precious Village.

L’espace Cream by Bijorhca, pour sa part, conserve son emplacement transversal au fond du salon pour présenter une sélection de 20 marques pointues. Enfin, au rez-de-chaussée, Elements présente une offre de services et de fournitures pour la bijouterie.
 
Outre ses espaces tendances orchestrés par la styliste Elizabeth Leriche, Bijorhca organise une nouvelle fois un cycle de conférences autour de thèmes comme « Quel avenir pour la bijouterie en ligne ? » ou « Réseaux sociaux, quelles bonnes pratiques dans le secteur HBJO ? ».
 
En France, les ventes annuelles de bijoux et de montres restent stables, représentant 5 milliards d’euros (5,12 milliards d’euros, ventes arrêtées à juin 2015). Le nombre de points de vente HBJO s’est toutefois contracté, passant de 6 600 en 2013 à 6 200 en 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

JoaillerieSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER