×
Publicités
Publié le
21 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bikkembergs confie la production et la distribution de son prêt-à-porter à l'italien Factory

Publié le
21 nov. 2022

Bikkembergs veut monter en gamme avec son nouveau partenaire Factory. La griffe de sport couture, qui appartient à la firme chinoise Modern Avenue Group via la société Levitas et se développe essentiellement à travers les licences, annonce un changement important pour son prêt-à-porter, dont les collections homme et femme sont chapeautées depuis 2016 par le designer anglais Lee Wood. Elle met fin à sa collaboration avec son ex-actionnaire Sinv et confie la gestion de cette catégorie à l’entreprise italienne Factory, spécialiste reconnu pour la fabrication de pièces en cuir et détentrice de la marque de prêt-à-porter Drome.


L'un des premiers looks réalisés par Factory pour l'automne 2023 - Bikkembergs


L’accord de licence d’une durée de cinq ans débutera avec l’automne-hiver 2023/24. Il porte sur la production et la distribution des collections dessinées par Lee Wood et prévoit un nouveau réseau de distribution international, s’appuyant sur le showroom ouvert par Factory dans le quartier du luxe de Milan, qui prendra comme point de départ les actuels 400 clients multimarques de Bikkembergs, entre boutiques et grands magasins.

Le projet démarre en réalité cette semaine avec la vente auprès des détaillants d’une pré-collection automne 2023 masculine, tandis que la première collection principale sera dévoilée au salon florentin du Pitti Uomo en janvier. L’objectif est de monter en gamme, ramenant la collection d’habillement à son positionnement original, c’est-à-dire une ligne premium, "en consolidant son identité de marque afin qu’elle puisse être à nouveau un point de référence dans le segment de la mode urbaine", précise la maison dans un communiqué.

Bikkembergs souhaite s’étendre géographiquement grâce à ce partenariat "en consolidant ses marchés de référence tels Italie, Espagne, Europe de l’Est, à travers un réseau de partenaires toujours plus sélectionnés, tout en s’orientant d’autre part vers de nouveaux territoires comme le Moyen-Orient et l’Europe du Nord, avec un focus sur l’Allemagne et la Belgique, et en se renforçant au sein des grandes chaînes de magasins aux Etats-Unis", indique le groupe.

La marque, pilotée par Dario Predonzan, achève ainsi sa réorganisation initiée lors de la montée à 100% dans son capital de Modern Avenue Group en février 2019. Le groupe avait pris dans un premier temps, en 2015, via la société Levitas, une participation majoritaire de 51% dans Bikkembergs, tandis que les 49% restants étaient détenus de manière paritaire par le spécialiste de la chaussure Zeis Excelsa et par Sinv, qui pilotait l'habillement. En 2019, le chinois avait racheté leurs parts, tandis que Sinv avait continué à produire les collections de prêt-à-porter en licence.

L'entreprise Factory a été fondée en 2008 à Fucecchio, près de Florence, par Ferrero Rosati, fondateur de la marque de prêt-à-porter en cuir Santacroce, qui a longtemps produit aussi pour Prada. Elle a notamment géré pendant des années en licence les collections de Neil Barrett et produit Drome, la griffe lancée il y a quatorze ans par sa fille Marianna Rosati.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com