×
5 215
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
28 sept. 2005
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bilan des salons de Première Vision Pluriel (Villepinte)

Publié le
28 sept. 2005

- Malgré un contexte difficile pour l’ensemble du secteur et quelques reculs locaux, Première Vision et Expofil ont connu une forte activité, notamment avec la présence notable du grand export.31 959 visiteurs sont venus à la rencontre des 800 exposants et filateurs présents sur le salon.


Allée du salon Mod'Amont

Les Européens ont été 23 670 à se déplacer avec une Europe de l’Est très active, dont la fréquentation augmente de 18%.

A l’international – soit 8 289 visiteurs, il est à noter la forte croissance des présences asiatique et américaines. L’Asie avec 3 500 visiteurs (+3% par rapport à la dernière session) représente 11% de la fréquentation globale de Première Vision. Quant aux Amériques, ce sont des pays du sud tels que le Mexique et le Brésil qui ont particulièrement répondu présents avec 600 visiteurs d’Amérique latine (soit une augmentation de 30%).

Les tissus reprennent de la matière et de la densité. Cette nouvelle matérialité du tissu pare le chic d’atours irrévérencieux, distord les références avec humour et dévergonde les motifs les plus académiques pour présenter aux acheteurs un classicisme revisité, une rusticité anoblie, un faux establishment.


- Pour cette session de septembre 2005, les visiteurs sont venus nombreux à Mond’Amont qui a connu la plus forte affluence de son histoire depuis sa création en mars 1996. Ils ont été 21 347 à découvrir l’offre de Mod’Amont contre 20 092 en mars 2005 et 21 337 en septembre 2004.

Sur les 13 604 étrangers (soit 64% du total) à venir sur le salon, le visitorat allemand arrive en tête, juste devant l’Italie et le Royaume-Uni, l’Espagne et les Etats-Unis.

En provenance de 21 pays, les 251 exposants – dont 13 sont nouveaux – ont affirmé le rôle phare de l’accessoire dont les couleurs sont chaleureuses et les volumes généreux.

Placé sous le signe de l’opulence et du maximalisme, il est décliné et détourné tout en privilégiant des évocations baltes et slaves, des accents de faux establishment, une légère résonance mystique, un romantisme et une préciosité très rock and roll.

Avec 5 256 m² (contre 5 048 en septembre 2004), les surfaces commercialisées ont augmenté de 4,1% et présentent aux visiteurs des accessoires parfois (sur)chargés et toujours très ouvragés.


- 8032 visiteurs sont venus découvrir les collections de dessins présentées sur Indigo édition mode. Avec 181 exposants, le salon connaît une hausse de 76% de son visitorat par rapport à l’édition de septembre 2004.

Les visiteurs internationaux représentent 73% des entrées, avec une présence importante de l’Union Européenne (41% du total).

Le grand export, lui aussi bien représenté, a été marqué par la forte fréquentation des acheteurs nord-américains, venus au nombre de 638 (premier pays hors Europe en terme de fréquentation) tandis que les pays asiatiques constituent près de 12% des entrées du salon avec de forts contingents du Japon, de la Corée et de Hong Kong.


- 12 116 visiteurs ont répondu présents au salon Le Cuir à Paris qui, pour la première fois de son histoire, a pris place au Parc des Expositions de Villepinte.

Les surfaces commercialisées ont augmenté de 12 %. La surface disponible a d'ailleurs été insuffisante face à la forte demande de participation des exposants.

Ils ont été 256 dont 60 nouvelles sociétés venant de 20 pays (41 % d’Italie, 26 % de France, 14 % d’Espagne, 19 % autres pays) à présenter leur collection automne-hiver 2006/2007.

61 % d'entre eux représentaient les secteurs des cuirs finis, 11 % des textiles, 7 % de la fourrure, 6 % pour les composants et produits chimiques, 5 % pour les vêtements de peau, 4 % pour les cuirs et peaux bruts et 6 % pour divers matériaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com