Bimba y Lola en forte croissance en Espagne comme à l'international

Les ventes de Bimba y Lola ont atteint 152,4 millions d'euros au cours de son dernier exercice clos fin février 2017, soit une croissance de 31,7 % par rapport à l'année précédente. La marque espagnole des créatrices Uxia et Maria Dominguez, nièces d'Adolfo Dominguez, a largement dépassé ses objectifs de croissance à deux chiffres.


La pré-collection printemps-été 2017 de Bimba y Lola - Bimba y Lola

Les ventes sur le territoire espagnol ont progressé de 31 % (21 % à surface de vente comparable). A l'international, la croissance a aussi été élevée. Elle a été supérieure à 20 % au Portugal, au Mexique et à Singapour, a dépassé les 50 % au Chili et en Corée du Sud, et même les 60 % en France et au Royaume-Uni. Globalement, les ventes internationales représentent aujourd'hui 26 % du chiffre d'affaires de la marque.

Afin de soutenir cette croissance, Bimba y Lola continue d'ouvrir de nouveaux points de vente à l'international. En 2016, la marque a terminé l'année avec douze ouvertures à son actif faisant grimper à 222 le nombre de points de vente de la marque, qu'il s'agisse de boutiques détenues en propre ou de corners en grands magasins.

Au moins vingt ouvertures supplémentaires auront lieu au cours des prochains mois, notamment en France avec les premiers corners hors de la capitale, au Printemps de Lyon et Cannes.

Bimba y Lola a par ailleurs l'intention de poursuivre son développement en Espagne, sur de nouveaux emplacements ainsi qu'à travers des corners au sein d'El Corte Inglés. L'entreprise prépare par ailleurs son arrivée sur des marchés "plus attractifs" à travers le monde, sans toutefois préciser lesquels.

Bimba y Lola, qui prévoit de construire de nouveaux bureaux pour ses services centraux, emploie actuellement plus de 1 000 personnes, soit une progression de 17 % de ses effectifs en un an.

Traduit par Lionel Tixeire

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER