×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 janv. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bimba y Lola nomme ses conseillers d’administration, dont l’ex-PDG d’Inditex

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 janv. 2020

La marque de prêt-à-porter et accessoires originaire de Galice (Espagne) est en pleine restructuration de sa gestion. Elle vient de nommer son tout premier conseil d’administration, qui sera composé de huit membres. Les cofondatrices de l’entreprise, Uxía et María Domínguez, en seront respectivement présidente et vice-présidente.


Boutique Bimba y Lola à Kuala Lumpur (Malaisie) - Bimba y Lola


« La création du conseil d’administration va grandement renforcer la direction de l’entreprise. De plus, c’est une étape-clé dans le déroulement de notre plan stratégique », annonçait la marque dans un communiqué publié mercredi 22 janvier : « Des profils indépendants ont rejoint le conseil et vont apporter une importante valeur ajoutée pour nous aider à développer notre stratégie, sans renoncer à notre caractère familial », pointe Uxía Domínguez, qui a cofondé la marque en 2005. Elle sera maintenant présidente du conseil d’administration du groupe.

José Manuel Martínez, quant à lui, est le directeur général de l’entreprise. Il n’a pas manqué de souligner la « valeur fondamentale » qu’apporte la création du conseil, un facteur déterminant pour la croissance internationale mais aussi pour « l’amélioration continue de la gestion ». Il a pris son poste actuel chez Bimba y Lola en novembre 2008 et fera lui aussi partie de ce premier conseil.

Des talents venus de chez Inditex et Desigual



L’entreprise espagnole va aussi intégrer à son conseil d’administration l’ex-directeur général et vice-président d’Inditex de 1997 à 2005, José María Castellano. Il dispose d’une belle trajectoire en Espagne et a notamment été président de l’entreprise de télécommunications ONO de 2006 à 2009 et président de NCG Banco de 2011 à 2014. Il est déjà membre du conseil d’administration de ces deux entreprises, mais aussi du Grupo Puig, d’Esprit Holdings Limited et du Groupe Rothschild. José María Castellano rejoint Bimba y Lola en qualité de conseiller indépendant.

Deux autres dirigeants occuperont ce poste : Cristina Trujillo, habituée des postes à responsabilités dans le secteur de la mode et des accessoires depuis plus de 20 ans et spécialiste de l’internationalisation de marques. Elle a été directrice générale d’Etnia Barcelona et a fait partie du conseil de Desigual, une entreprise pour laquelle elle a travaillé pendant 11 ans. La deuxième recrue, Eva Hernando, est une spécialiste du droit mercantile sociétaire, des acquisitions, des fusions d’entreprises et des opérations sociétaires depuis plus de 20 ans. Elle sera aussi secrétaire du conseil et est actuellement partenaire-associée du département marchés de la firme Grant Thornton en Galice.

Jesús Domínguez, qui a cofondé Bimba y Lola, Adolfo Domínguez et Sociedad Textil Lonia, rejoint aussi l’organe de gestion en tant qu’administrateur, tout comme Fernando Martínez, un spécialiste de la gestion et de la finance.

Au cours de l’exercice 2018, Bimba y Lola a enregistré une croissance de 11,4 % de son chiffre d’affaires à 201,3 millions d’euros. Aujourd’hui, cette entreprise fondée en 2005 est présente dans 17 pays avec 290 boutiques, dont 168 en Espagne et 122 à l’étranger.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com