×
Publicités
Publié le
7 sept. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Binda achète Geneva Watch Group

Publié le
7 sept. 2008


Montre Moschino CheapandChic développée par Binda Group
Binda Group vient de signer un accord pour l’acquisition de la totalité de la société nord-américaine Advance Watch Group Ltd. Cette dernière, plus connue du grand public sous le nom de Geneva Watch, fabrique et distribue les montres Kenneth Cole New York, Kenneth Cole Reaction, Tommy Bahama, Betsey Johnson, BCBG MaxAzria, Ted Baker London, Mexx, Speedo, ainsi que sa propre marque Freestyle.

Ce rachat va accroître la présence de son nouveau propriétaire transalpin aux Etats-Unis et s’inscrit parfaitement dans son plan de développement. Une stratégie à moyen terme pour Binda qui veut atteindre un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars d’ici à 2015.

A plus court terme, Geneva Watch Group devrait assurer à l’Italien plus de 200 millions de dollars (plus de 135 millions d’euros) de recettes sur cet immanse marché du l’horlogerie et de la bijouterie, soit 30 % de ses ventes totales à travers le monde. Des ventes qui cette année devraient atteindre plus de 665 millions de dollars (450 millions d’euros).

Par ailleurs, les équipes du groupe Geneva Watch vont être intégrées à Binda. L’entreprise récupère ainsi quelque 1 500 employés dont 300 en charge de la qualité de la production. Cette main-d’œuvre et ses qualifications vont permettre à Binda « de renforcer sa présence internationale et de partager des compétences avec une entreprise américaine », selon Marcello Binda, actionnaire et co-Pdg du groupe éponyme. Son frère et associé, Simone Binda, ne doute pas, lui aussi, de l’avancée que constitue cette fusion entre deux leaders de l’horlogerie.

L’alliance de l’expertise et des savoir-faire des deux sociétés va les conduire « à la huitième place du classement mondial des fabricants de montres et de bijoux », déclare celui qui tient les rênes d’une compagnie comptant à son actif de nombreuses marques ou leurs licences parmi lesquelles Breil, les montres et les bijoux D&G et Moschino CheapandChic, les garde-temps Ducati. Totalisant 297 millions d’euros de recettes pour 5 millions de pièces produites, Binda se charge aussi de la distribution de griffes comme Seiko, Lorus ou Paris Hilton grâce à un réseau de près de 12 000 revendeurs à travers le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com