×

Birkenstock dévoile sa collection 1774

Publié le
24 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le fabricant allemand de chaussures Birkenstock a profité du salon d’art Frieze du 13 au 16 février à Los Angeles, pour dévoiler la première collection de 1774. Une ligne premium qui rend hommage à l’histoire de Birkenstock, née en 1774 de la semelle anatomique avant de devenir un objet de mode. Présentée en collaboration avec l'artiste Amalia Ulman, cette première collection offre une revisite plutôt luxe des modèles emblématiques de la marque : Arizona, Milano, Madrid et Siena.


Sarah Andelman pour Birkenstock 1774 - Document Journal


En cuir, ces modèles unisexes disposent d’une semelle toujours confortable mais retravaillée et arborent des couleurs fortes comme le bleu cobalt, le jaune, le vert et enfin le noir et le blanc. Vendues environ 350 euros, les chaussures de la collection 1774 seront disponibles dès le 1er mars sur le site dédié 1774 où sont également proposées les collaborations de Birkenstock notamment avec Rick Owens ou encore Monocle, mais également sur le site de Matchesfashion.

Côté communication, la marque poursuit sa campagne mettant à l’honneur des artistes et des personnalités. Terry et Tricia Jones, couple fondateur du magazine i-D, prennent ainsi la pose, tout comme Sarah Andelman la fondatrice du  concept-store parisien Colette, dans une campagne orchestrée par Document Journal.


Terry et Tricia Jones chaussés en Birkenstock 1774 - Document Journal


Il y a un an, Birkenstock a ouvert rue Saint-Honoré à Paris des bureaux mondiaux, sorte d’incubateur chargé de développer des projets spéciaux et des collaborations, baptisé 1774.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com