×
2 745
Fashion Jobs
Publié le
24 nov. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Birmanie : les investissements américains prennent le dessus 

Publié le
24 nov. 2014

Pour la première fois, Singapour dépasse Pékin en matière d’investissement en Birmanie, grâce aux sociétés américaines agissant via la cité-état. Des investissements principalement dans l’industrie du textile et des télécommunications.

Photo : Myanmar Garment Manufacturers Association.


C’est le ministre-adjoint aux finances de Birmanie, Maung Maung, qui a relevé l’origine véritable de la hausse des investissements venus de Singapour. Il ne s’agit pas d’une véritable surprise, les bas coûts de production du pays attirant nombre d’entreprises. Comme le géant de l’habillement Gap, qui annonçait en juin être la première marque américaine à produire du Made in Birmanie.

La Chine a de longue date identifié la Birmanie comme un terrain d’investissement possible, avec l'objectif d’externaliser les productions d’entrée de gamme, rendues moins rentables sur le sol chinois face aux hausses de salaires. Fort des réformes birmanes, le directeur du nippon Fast Retailing (Uniqlo) exprimait dès 2012 son souhait de trouver un partenaire sur place.

Sur l’année écoulée, la Birmanie aurait bénéficié de quelque 5 milliards de dollars d’investissements étrangers, devançant ainsi les projections faites pour 2015. Sur l’année 2014, le pays pourrait exporter pour 1,7 milliard de dollars d’habillement, doublant ainsi le chiffre de 2012, selon la Myanmar Garment Manufacturers Association.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com