×
6 990
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Juriste Contrats Fournisseurs H/F
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet CRM
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Business Analyst Operations H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI – Responsable de Zone Junior Asie du Sud – Chapeaux Gants (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – e- Commerce Buyer Rtw (F/H)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - HR Strategic Project Manager (f/m)
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · MONT-DE-MARSAN
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · ANGLET
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · PAU
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Idf
CDI · PARIS
CAROLL
E-Shop Manager (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Gestionnaire Marchandise Beauté H/F
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes
CDI · LYON
OFFICINE GÉNÉRALE
Responsable de Production
CDI · PARIS
RMS
Responsable de Secteur Bretagne - H/F - Cosmétique Végétale
CDI · RENNES
IZAC
Animateur Regional H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Lyon- CDI - 35h- H/F
CDI · LYON
GANT FRANCE
Contrôleur de Gestion - Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
STORE & SUPPLY
Account Manager E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
HERMES
CDI - Prévisionniste Bijouterie Fantaisie (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Junior Chapeaux & Gants Homme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
Publicités
Publié le
21 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Birmanie : marques et ONG prennent la défense du salaire minimum

Publié le
21 juil. 2015

Plusieurs industriels menacent de délocaliser hors Birmanie si le secteur textile n’est pas exempt du salaire minimum récemment instauré. Deux organisations internationales de travailleurs, soutenues par de grandes marques, appellent le gouvernement à ne pas céder.

AFP


Les groupes GAP, Adidas, H&M, Tesco, Patagonia et douze autres grands acteurs soutiennent la démarche, entamée le 15 juillet avec l’envoi par la Fair Labor Association et l’Ethical Trading Initiative d’une lettre ouverte aux instances locales.

« Nous tenons à contrer cette idée des fabricants et associations du Myanmar que les salaires plus élevés vont dissuader les investisseurs étrangers », indique Ethical Trade. « Un salaire minimum qui a été négocié par toutes les parties devrait amener plutôt que dissuader les entreprises internationales à acheter des vêtements en provenance du Myanmar, en particulier les membres de l'ETI, qui se sont engagés à respecter les normes internationales des droits des travailleurs dans leurs chaînes d'approvisionnement. »

« Nous désirons tous voir le secteur du textile/habillement se développer en Birmanie, donc nous insistons pour que le gouvernement crée des bases d'investissements et de croissance dotées de conditions de travail et de compensation équitables pour les travailleurs », indique pour sa part la FLA.
 
A la mi-juin, environ 30 usines à capitaux chinois et 60 usines à capitaux coréens ont menacé de délocaliser dans un autre pays si le salaire minimum était approuvé. Il aura fallu un an de discussion entre syndicats, représentants des dirigeants et gouvernement pour la mise en place d’un salaire minimal de 2,9 euros (3 600 kyats) pour huit heures de travail journalier dans les usines de production textile.

Au premier trimestre, la Birmanie a ainsi fait son entrée au top 20 des fournisseurs de l’Union européenne en matière d’habillement, en s’installant au 18ème rang avec 82 millions d’euros de marchandises. Une progression spectaculaire de 74 % par rapport au 1er trimestre 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com