×
Publicités
Publié le
16 oct. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Blandin & Delloye veulent goûter à l’international

Publié le
16 oct. 2018

Fondée en 2013 par Charles Blandin et Cédric Fourny-Delloye, rejoints rapidement par Charles-Henri Terrière, la marque Blandin & Delloye s’invite sur le créneau du costume et de la chemise en demi-mesure, se positionnant en marque accessible, soit des costumes compris entre 500 et 550 euros. 



Après une première boutique ouverte dans le quartier des Halles, rue Palestro, suivie du lancement d’un « Suit Truck » (aujourd’hui réservé aux événements d'entreprises), les fondateurs ouvraient en 2016 une seconde boutique rue Tocqueville (Paris XVIIe), puis à Bordeaux, Lille et Reims. 
 
« Notre volonté a été de dupliquer rapidement notre concept en province, en commençant par Bordeaux, explique Charles Blandin, puis de tester des villes moyennes comme Reims, sans développer de franchise et en privilégiant les partenariats avec des locaux, associés à 50 ou 60 %. D’autres sont à l’étude comme Lyon, ainsi qu’une troisième boutique parisienne, et nous ouvrons à l’international début novembre. »

Pour leur première adresse à l’étranger, Blandin & Delloye ont choisi Montréal, ville où s’est installé le cofondateur Cédric Fourny-Delloye, et « première étape pour tenter l’aventure sur le marché nord-américain et notamment les Etats-Unis ».
 
Dans un marché du sur-mesure qui a connu un boom au début des années 2010, avec notamment des acteurs comme Atelier NA ou Gambler, Blandin & Delloye semble avoir tiré son épingle du jeu. « Après une phase d’atomisation du marché, les différents acteurs du sur-mesure semblent aujourd’hui se spécialiser sur le mariage ou le business, ajoute Charles Blandin, certains ont disparu, mais l’activité est toujours intense et l’attente des consommateurs importante. »
 
Travaillant avec les plus belles maisons de tissu – Dormeuil, Scabal, Vitale Barberis…- et fabriquant ses produits en Europe de l’Est (Roumanie), Blandin & Delloye connaît une augmentation de son chiffre d’affaires de « 40 % sur les trois dernières années », annoncent les fondateurs, et sans investisseur à la clé. 
 
Dernier projet à venir, le lancement d’une première ligne de prêt-à-porter sous la marque Singulier, une ligne composée de costumes et chemises et d’accessoires. « Nous commencerons par de petites séries en maintenant le même rapport qualité-prix que pour notre offre de demi-mesure, soit des costumes proposés à 350 euros, disponibles dans certaines boutiques (Paris XVIIe pour commencer) et qui seront vendus d’abord en ligne – dans le cadre de ventes événementielles à l’image d’Asphalte Paris – avant l’ouverture éventuelle de boutiques en propre Singulier. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com