×
Publicités
Publié le
11 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Blockchain: le consortium Arianee lève 8 millions d'euros

Publié le
11 mars 2021

Plateforme de création de passeports numériques pour les produits des secteurs luxe et retail, Arianee annonce la levée de 8 millions d'euros auprès de Bpifrance (via Tech&Touch), des fonds Isai, Cygni Labs et Noia Capital, ainsi que d'un pool d'entrepreneurs de la french tech, comptant notamment Thibaud Elziere, Jonathan Cherki, Jonathan Benhamou et Clément Buyse.


Arianee



Arianee a été initié 2017 avec pour ambition d'utiliser la technologie blockchain pour créer un outil sécurisé d'authentification et de traçabilité des produits, de leur vente initiale jusqu'au marché de la seconde main.

Les "passeports numériques" d'Arianee, délivrés par un consortium de marques Loi 1901, sont en effet transférables d'un propriétaire au suivant, permettant ainsi aux marques de lutter contre la contrefaçon, mais également d'assurer un suivi des relations commerciales avec leurs clients de première et seconde mains. Une approche concertée qui a séduit nombre d'acteurs du luxe et de l'horlogerie, parmi lesquels Ba&sh, Vacheron Constantin, Breitling, Roger Dubuis ou encore Manufacture Royale.

"Ce tour de table vient confirmer notre vision initiale: demain tous les objets auront leur pendant numérique et la relation client sera décentralisée et respectueuse des données personnelles privées", se félicite le directeur général Pierre-Nicolas Hurstel. " En à peine trois ans, Arianee est devenu une plateforme de référence mondialement reconnue pour un secteur en pleine mutation. Notre solution est aujourd’hui la seule qui soit activée par de grandes marques de luxe auprès de leurs clients. En nous appuyant sur un code source publié, ouvert et sur une solution SaaS hébergée, performante, fiable et robuste, nous proposons une architecture pérenne et solide, adaptée à la fois aux besoins d’intégration des grands groupes et aux besoins de personnalisation de l’expérience client des marques."

La plateforme Saas (software as a service) d'Arianee a été déployée en 2020 afin de permettre aux marques de générer des passeports numériques en temps réel directement depuis leur propre infrastructure informatique. La plateforme ouvre également la possibilité pour les marques de créer leur propre interface utilisateurs autour de ces passeports numériques, et donc de proposer un dispositif personnalisé aux couleurs de la maison. Pour les marques de luxe, l'outil permet au passage de mieux connaître ses consommateurs, un préalable à des offres personnalisées. Et, potentiellement, d'amener des acheteurs d'occasion à se tourner vers de la première main.

Arianee


Déléguée générale du Comité Colbert, qui fédère les marques de luxe françaises, Bénédicte Epinay place la blockchain parmi les quatre grands axes d'initiatives pris par la filière, avec la seconde main, le développement durable et les enjeux numériques.

LVMH lançait ainsi en 2019 son dispositif Aura. Mais les enjeux de la blockchain ne se limitent pas au luxe, intéressant aussi bien des marques de grande distribution comme Tex (Carrefour), des grandes enseignes comme H&M, que des marques cosmétiques telles que Joone, et des acteurs de l'amont de la filière en quête de traçabilité comme le groupe Chargeurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com