×
6 626
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
22 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bluesign et SCTI créent un index de la chimie durable pour l'industrie textile

Publié le
22 juin 2022

Le fournisseur suisse de solutions pour l'industrie textile et le groupement international d'entreprises SCTI (sustainable chemistry for the textile industry) annoncent une collaboration dont va émerger un index de la chimie durable dédié à l'industrie textile. Un outil destiné à guider spécialistes de la chimie, fabricants, marques et ONG dans la transition durable de la filière.


Assis, Wolfgang Anton Schumann (SCTI) et Kurt Schläpfer (Bluesign), entourés de Kin Keong Chan, Peter Waeber, Dennis Dalton, Thomas Schäfer, Rohit Aggarwal, Benoit Moutault, Marcos Furrer, Simon Collinson, Sung Yong Cho, Marilyn Chua et Ümit Yaldiz - DR


Cet index est présenté comme le tout premier à être consacré au pan chimique de l'industrie textile. Le dispositif trouverait un équilibre entre une information dense sur l'impact environnemental et le respect des normes par les différents procédés, d'un côté, et, de l'autre, la protection de la propriété intellectuelle liée aux différents procédés proposés par les spécialistes du secteur.

"Ce partenariat illustre l'expertise conjointe de nos organisations et la façon dont la collaboration crée des solutions qui peuvent entraîner des changements significatifs à travers une industrie pour réduire l'impact sur les personnes et notre planète", déclate Wolfgang Anton Schumann, président de SCTI.

Pour Daniel Rüfenacht, PDG de Bluesign, "le nouvel index aidera l'industrie à progresser au-delà des réglementations actuelles et à réaliser la stratégie de l'UE en matière de produits chimiques pour la durabilité en fournissant aux utilisateurs de produits chimiques textiles une évaluation claire sur l'impact environnemental et social d'une substance".

L'index ne prendra pas seulement en compte les produits utilisés, mais aussi la nature responsable des sites industriels où ils sont employés. Si durabilité, circularité et impact carbone seront évalués, cela sera également le cas pour l'origine des matières premières et les efforts d'optimisation du recours aux produits chimiques.

La SCTI réunit dans ses rangs des entreprises spécialisées dans les traitements chimiques. L'instance a pour membres fondateurs Archroma, CHT Group, Huntsman, Kyung-In Synthetic Corporation (KISCO), Pulcra Chemicals, Rudolf Group et Tanatex Chemicals.

Lancé pour sa part en 2000, Bluesign fixe des standards environnementaux pour éliminer les substances nocives en amont de la chaine de fabrication, lesquels sont employés par un grand nombre de marques internationales des univers mode, sportswear et outdoor.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com