Bob Sauerberg quitte Condé Nast US dans le cadre d'une fusion avec l’international

Condé Nast US et Condé Nast International (Vogue, Vanity Fair, GQ, Glamour...) ne feront bientôt plus qu’un. Condé Nast a annoncé par voie de communiqué la fusion de ces deux entreprises. Une décision qui cause le départ de Bob Sauerberg, qui était à la tête de la filiale américaine depuis janvier 2016.
 
Bob Sauerberg sur le départ de Condé Nast US qui fusionne avec l’international - Vanity Fair

« Afin d’atteindre le potentiel complet de Condé Nast, pour notre audience et nos partenaires commerciaux, c’est le bon moment pour nos entreprises américaines et internationales de fonctionner comme une seule entité », précise le communiqué de presse.
 
Jonathan Newhouse, actuel président directeur général de Condé Nast International et membre de la famille fondatrice de Condé Nast, quittera lui aussi ses fonctions afin de devenir président du conseil d’administration du nouvel ensemble. Un nouveau directeur général pour Condé Nast est en train d’être recherché. En attendant, Bob Sauerberg reste à la tête de la filiale américaine pour assurer la transition. De son côté, Wolfgang Blau, président de l’international, conserve sa place au sein de l'entreprise.
 
Ce rapprochement intervient dans un contexte chahuté pour Condé Nast, qui a annoncé il y a quelques jours que l’édition américaine de son magazine Glamour passerait au tout digital en 2019. Une décision qui suit celle d’arrêter la publication papier du magazine Teen Vogue l’an passé.
 
Condé Nast, dont l'entité internationale est basée à Londres, compte « réaliser (son) ambition de délivrer un journalisme de haute qualité, des expériences et une valeur ajoutée à nos audiences, nos annonceurs et nos partenaires. Cela créera aussi de nouvelles opportunités de collaboration entre collègues à travers le monde ». De quoi faire écho au hub international Vogue créé à Londres en 2017 pour fournir du contenu au différentes éditions du magazine à travers le monde. Un chemin que pourraient suivre les autres marques du groupe, à l’image de Condé Nast Traveller, qui rassemblera ses éditions américaines et anglaises autour d’une seule plateforme à partir de janvier 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversMédiasNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER