×
5 371
Fashion Jobs
Publié le
25 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bogart reste à l’écoute d’opérations de croissance externe en Europe

Publié le
25 avr. 2022

Deux mois après la publication du chiffre d’affaires de son exercice 2021, Bogart publie ses résultats consolidés. Le groupe français spécialiste de la beauté, qui affiche un chiffre d’affaires de 245,9 millions, en hausse de 10%, a vu en 2021 son Ebitda progresser légèrement de 4,1% à 38,4 millions d’euros. Dans un communiqué, le groupe juge sa  "situation financière très saine et solide".


Parfums C'est Paris ! de Carven - DR


Sur son exercice 2021, Bogart réalise un résultat opérationnel à 4,4 millions d’euros, contre 9,1 millions d’euros un an plus tôt. Ce recul s’explique cependant par une base de comparaison défavorable puisque l’an dernier, le résultat opérationnel intégrait 5,5 millions de produits non courants dont le produit net de cession sur un immeuble d'un montant 4,3 millions d’euros.

En 2021, les charges de personnel ont par ailleurs progressé de 9,7% à 56,1 millions d’euros. Une augmentation en partie liée à l’intégration de 38 magasins Nocibé et de leurs 187 salariés depuis le 31 octobre 2021.

Car après un ralentissement de sa stratégie de croissance externe, impactée par la crise sanitaire, le groupe a renoué avec les acquisitions. En janvier 2022, Bogart a ainsi repris Fann, le leader slovaque de la distribution sélective de produits de beauté, avec 68 parfumeries.

"Grâce à son niveau de trésorerie toujours élevé, Bogart restera à l’écoute d’opportunités sur l’exercice 2022 pour continuer le développement de ses parts de marché en Europe", commente ainsi le groupe. Au 31 décembre 2021, les capitaux propres de Bogart s’élevaient à 97,2 millions d’euros.

Bogart, dont l’activité se divise entre le pôle "parfums et cosmétiques", qui compte les marques Méthode Jeanne Piaubert ou encore les parfums Carven, et le pôle "beauty retail", qui comprend l’enseigne de parfumerie sélective April, indique également que le conflit russo-ukrainien n’a qu’un très faible impact sur le groupe, la zone ne réalisant que 0,6% du chiffre d’affaires consolidé.
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com