×
Publié le
2 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bogart : "une gestion rigoureuse des coûts" pour limiter l'impact de la crise

Publié le
2 oct. 2020

Sur le premier semestre de son exercice, le groupe de cosmétique Bogart publie un chiffre d’affaires de 94,9 millions d’euros contre 138,9 millions sur la même période l’an passé. Cette baisse de 34,1% à périmètre et changes constants s’explique par l’impact de la crise sanitaire du coronavirus. L’épidémie a impacté négativement l’activité de fabricant de produits de beauté et celle de distributeur de Bogart. 


Boutiques April - Groupe Bogart



Sur la période, l’EBITDA du groupe reste positif et s’est établi à 11 millions d’euros en recul de 31,7%. Cependant pour limiter l’impact de la baisse d’activité sur l’EBITDA, le groupe Bogart indique ainsi avoir réduit les charges de personnel de 8 millions d’euros sur les six premiers mois de l’exercice. Grâce au dispositif de chômage partiel, dans l’ensemble du réseau de magasins, au siège social et dans les fonctions support et dans les deux usines, ces dernières sont passées de 33,2 millions d’euros au 30 juin 2019 à 25,2 millions au 30 juin 2020.  

"Les charges externes baissent également de -37% (…) grâce à une gestion rigoureuse des coûts (baisse de l’intérim ; des frais de publicité ; moins de déplacements ; renégociation des honoraires, etc..) et au travail de renégociation des loyers sur l’ensemble des magasins en Europe et en Israël. Ces négociations se poursuivent d’ailleurs sur le second semestre 2020", précise le groupe dans un communiqué.

Bogart, qui compte un portefeuille de sept marques en propre ( parfums Carven...) et sous licences, et qui dispose de son propre réseau de parfumerie sélective, April, ainsi que de deux usines où sont fabriqués 80 à 90% de ses produits, a choisi de maintenir une stratégie de lancements très active. Au second semestre il a ainsi lancé le parfum Carven Dans ma Bulle de Fleurs. Une nouvelle collection Stories by Lapidus de sept parfums féminins et masculins ainsi qu’une première ligne de soins masculins sur la ligne Silver Scent (Jacques Bogart) seront également lancés. Enfin, le groupe introduira en octobre sa nouvelle ligne premium Pur Luxe de Stendhal Paris (huit produits cosmétiques).

"L’activité du premier semestre nous conforte dans notre stratégie de fabricant-détaillant. Notre réseau de 376 boutiques a continué à soutenir structurellement nos marques, et en particulier sur ce semestre les marques Carven, Piaubert et April et réciproquement. Une gestion rigoureuse de nos coûts et l’appui de notre modèle d’intégration verticale nous ont permis de limiter l’impact de la Covid-19 sur l’EBITDA du premier semestre. Si les conditions sanitaires sont favorables, nous restons confiants dans la croissance de notre rentabilité à court et moyen terme ", détaille David Konckier le Pdg de Bogart.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com