×
Publicités
Publié le
21 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bogart veut reprendre 41 des 62 parfumeries Nocibé qui vont fermer en France

Publié le
21 mai 2021

Le groupe français de parfums et de produits cosmétiques Bogart a annoncé vendredi avoir déposé une offre de reprise "ferme" visant 41 des 62 parfumeries Nocibé que son propriétaire a décidé de fermer dans l'Hexagone.


Sutterstock


En janvier dernier, le groupe allemand de parfumerie Douglas, propriétaire du français Nocibé, avait annoncé la fermeture - d'ici à l'automne 2022 - de près de 20% de ses magasins en Europe pour se concentrer sur la vente en ligne. En France, 62 magasins Nocibé - soit 12% du parc et quelque 350 salariés - sont concernés par ce projet. Une décision que le syndicat CGT dénonce par ailleurs, arguant notamment qu'en dépit de la crise sanitaire,  l'enseigne de parfumerie réalise en France un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros. 

Vendredi dans un communiqué, Bogart indique de son côté que son "projet déposé via sa filiale de distribution Athénais (enseigne April) porterait sur la reprise de 41 fonds de commerce en France et préserverait 221 emplois".

"Ce projet de croissance externe permettrait au groupe Bogart de passer de 30 points de vente en France à 71 en augmentant significativement le maillage national (avec 35 nouvelles villes), la notoriété de son enseigne April et en améliorant la rentabilité de son réseau", met-il en avant.

Le montant de cette offre "reste confidentiel et serait financé grâce aux ressources financières du groupe", indique le communiqué.

Bogart rappelle qu'"avec un total de 600 points de vente, Nocibé réalise près d'un milliard de chiffre d'affaires sous enseigne en France".

"Cette opération nous permettrait de franchir un nouveau seuil pour atteindre 71 magasins en France et plus de 400 au total dans le monde. Nous avons déjà fait l'acquisition de 13 parfumeries Nocibé/Douglas en 2014, ce qui nous conforte dans notre capacité à intégrer le personnel et exploiter ces nouvelles boutiques", a commenté David Konckier, président du Groupe Bogart.

Le groupe souligne que l'opération "reste soumise à la levée de conditions suspensives, la consultation du CSE et d'accords, notamment les conseils d'administration et l'autorité de la concurrence. Si la totalité des conditions et accords est réalisée, la société prévoit une intégration des actifs en octobre 2021", est-il précisé.

Entreprise indépendante, Borgart a également été chahutée par la crise sanitaire mondiale. En 2020, la société a ainsi vu son chiffre d'affaires reculer de 26,3% à 223,5 millions d'euros. Sur la période, le groupe qui, en plus de ses activités de distributeur avec son réseau en propre April, gère un portefeuille de marques (parfums Carven, Méthode Jeanne Piaubert...), a vu son résultat opérationnel atteindre 9,1 millions d'euros, contre 17,6 millions un an plus tôt. 

Lors de la publication de ses résultats annuels, Bogart indiquait cependant qu'en dépit de ses performances impactées par la pandémie de coronavirus, sa situation financière demeurait solide, le groupe bénéficiant notamment d'une capacité d'autofinancement de 34,7 millions d'euros. 

Sarah Ahssen avec AFP 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com