Bonneterie : la famille Lemahieu passe la main

Quelque 61 ans après sa création, l’entreprise familiale Lemahieu, bonnetier nordiste de Saint-André-lez-Lille, a été cédée à deux entrepreneurs, Martin Breuvart et Loïc Baert, qui entendent développer l’activité via l’e-commerce, les partenariats stratégiques et les productions durables.


Loïc Baert, Martin Breuvart, Olivier Diers et Edith Lemahieu - Lemahieu

Edith Lemahieu et Olivier Diers passent donc le flambeau. « La complicité et la synergie de talents de Martin et Loïc nous ont tout de suite convaincus et ont motivé notre choix », explique le duo. Loïc Baert, petit-fils de couturière, a fait ses armes dans la gestion d’activités pour l’industrie du tourisme et du transport de voyageur, occupant des postes de contrôleur de gestion, directeur marketing et directeur général pour les entreprises Mariot-Gamelin et Finand. Martin Breuvart a quant à lui codirigé pendant 15 ans SweetCo, spécialiste des produits de puériculture, literie, accessoires automobiles et équipements de protection individuelle.

Les 92 emplois de l’entreprise sont conservés lors de ce changement de main de l’entreprise, spécialisée dans le t-shirt, mais aussi dans les produits de niche, allant des sous-vêtements chauds à la lingerie cosmétique, en passant par le paramédical. Pour la suite, les nouveaux dirigeants indiquent notamment vouloir développer les partenariats industriels stratégiques. « Comme celui initié avec Le Slip Français » indiquent-ils. Les repreneurs entendent par ailleurs s’appuyer sur le développement d’une filière textile respectueuse de l’environnement.


Lemahieu bénéficie des labels France Terre Textile et Origine France Garantie - Lemahieu

Les ventes en ligne sont également évoquées, s’inscrivant dans la tendance actuelle des industriels du textile développant leurs propres canaux de distribution. Le lancement prochain d’un « Espace Pro » destiné aux professionnels et distributeurs est annoncé. « Il donnera accès aux catalogues, aux fiches techniques, à la commande simplifiée », indique pour l’heure le site Internet de l’entreprise.

Lemahieu avait en 2017 mené une phase de recrutement. Celle-ci était destinée à accompagner le lancement d’une marque de produits simplement baptisée Lemahieu. Une démarche visant à répondre à la demande de produits Made in France et que sont depuis venus récompenser les labels Origine France Garantie et France Terre Textile. Au final, ce ne sont pas moins de 15 postes de couturières industrielles qui demeurent aujourd’hui à pourvoir au sein de l’entreprise.

Présentation des locaux de Lemahieu

« Le patrimoine de l’entreprise, son savoir-faire et sa renommée sont des atouts pour développer l’activité, notamment à l’international, avec des clés stratégiques qui mêleraient style, qualité et respect de l’environnement, expliquent les repreneurs. Nous souhaitions aussi reprendre une entreprise qui dispose d’un savoir-faire singulier, d’un patrimoine vivant et de valeurs familiales (…). Nous gardons le nom de Lemahieu, tous les emplois, et souhaitons que se poursuive la labellisation Origine France Garantie. »

Outre sa marque propre, Lemahieu produit également pour Le Slip Français, son ambassadeur le plus exposé, mais aussi Archiduchesse, Dooderm, Arthur, Dagobert à l’Envers, Sport d’Epoque ou encore les vêtements professionnels PBV et le groupe Air France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportLingerieBalnèaireTextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER