×
Publicités
Par
AFP
Publié le
29 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boohoo en discussions pour racheter trois marques d'Arcadia

Par
AFP
Publié le
29 janv. 2021

Le groupe de vente de vêtements en ligne britannique Boohoo a annoncé vendredi être en "négociations exclusives" avec Arcadia, en faillite, pour le rachat éventuel des marques Dorothy Perkins, Wallis et Burton.


Un modèle de la marque féminine. - Dorothy Perkins


"Ces discussions pourraient ou pas être suivies d'un accord" de rachat, a indiqué dans un bref communiqué Boohoo, qui vient de racheter l'enseigne de grands magasins Debenhams, institution du commerce britannique qui a également succombé à la pandémie de coronavirus.

Asos, rival de Boohoo, a parallèlement indiqué cette semaine qu'il convoitait Topshop, la chaîne de vêtements à bas prix et joyau d'Arcadia.

Les deux groupes de vente en ligne font partie des rares enseignes de l'habillement qui ont bénéficié de la pandémie et des multiples confinements grâce à un bond des ventes en ligne pendant que des fleurons du commerce sur rue, forcés de fermer des mois durant pour freiner la progression du virus, mettent la clé sous la porte.

La liquidation des grands magasins Debenhams se traduit par la disparition de près de 12.000 emplois, tandis que 13.000 postes sont menacés par le dépôt de bilan début décembre d'Arcadia.

La situation financière et les ventes de ce dernier se sont dégradées à grande vitesse avec les fermetures imposées par la crise sanitaire, mais ses difficultés sont plus anciennes, notamment le retard pris dans les ventes en ligne, faute d'investissement suffisant de la part de son controversé propriétaire, l'homme d'affaires Philip Green.

Londres, 29 jan 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.