Bottega Veneta construit un nouvel atelier de production en Vénétie

Propriété du groupe français Kering, la maison italienne Bottega Veneta renforce son ancrage sur ses terres vénitiennes et réaffirme son attachement au "made in Italy". La maison a annoncé l’agrandissement de son outil de production via sa société Manifattura Veneta Pelletterie, née d’une joint-venture et qu'elle détient aujourd’hui à 100%. Celle-ci contribue depuis 2011 avec deux sites, renforcés par un réseau de sous-traitance, à la réalisation de plus de la moitié des articles en cuir de la prestigieuse griffe de luxe.


Bottega Veneta a été créée en 1966 dans la région de Vénétie, située au nord-est de l'Italie. - DR

Aux sites existants de Malo et Altavilla Vicentina viendra bientôt s'ajouter un troisième, situé à Dueville (Vénétie), une position à égale distance des deux premiers. La nouvelle structure s’étendra sur plus de 6 000 mètres carrés, répartis sur deux étages et accueillera près de 200 employés qui seront intégrés au personnel de Manifattura Veneta Pelletterie d’ici fin 2020, au terme de travaux de construction débutés en février dernier.

Manifattura Veneta Pelletterie procédera à 100 nouvelles embauches via un dispositif de formation interne, par le biais de la Scuola dei Maestri Pellettieri (l'école de maîtres en cuir) de Bottega Veneta, consacrée à la transmission du savoir-faire artisanal de la marque.


L'artisanat à la base de l'excellence des produits de Bottega Veneta. - DR

Le personnel se compose actuellement de 300 artisans spécialisés dans les différentes phases de production de sacs à main, chaussures, ceintures, petite maroquinerie – de la sélection et la coupe des cuirs à l’assemblage et au contrôle qualité, sans compter le travail des modélistes et prototypistes.

Manifattura Veneta Pelletterie compte aussi plus de 380 employés experts dans le traitement du cuir répartis dans une vingtaine de laboratoires artisanaux localisés principalement dans la région. Une question clé pour les maisons du luxe, à l'image d'Hermès côté français, que celle de la maîtrise de son outil de production.

A compter du 1er septembre 2019, Bartolomeo Rongone succèdera à Claus-Dietrich Lahrs à la direction générale de Bottega Veneta, avec pour mission de redresser la barre face à des ventes en repli. En 2018, la marque avait réalisé un chiffre d’affaires de 1,109 milliard d’euros, en baisse de 5,7 % en données publiées et de 3,4 % en comparable par rapport à 2017.

Traduit par Sonia Broyart

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Industrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER