×
Publié le
22 janv. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bouchra Jarrar et Julie de Libran, la Haute Couture en toute intimité

Publié le
22 janv. 2020

Pour son retour sur les podiums, Bouchra Jarrar a joué la carte de l’intimité. Elle a convié mercredi une poignée de journalistes et amis dans son appartement, accueillant elle-même ses hôtes dans une ambiance de chaleureuses retrouvailles. La créatrice française d’origine marocaine ne défilait plus avec sa marque, fondée en 2010, depuis 2016. Année de son arrivée chez Lanvin, où elle est restée jusqu'en 2017.
 

Bouchra Jarrar - printemps-été 2020 - - PixelFormula


Pour ce come-back, elle a voulu présenter son "vestiaire idéal". Une quinzaine de looks s’adressant à tous, homme et femme, jeunes et plus âgés. Cette Edition n°1, comme elle a intitulé son dressing pour l’été prochain, se compose de pièces basiques désirables, taillées dans de beaux tissus.
 
La capote militaire à boutons d'argent, le maxi-trench en laine bouillie, la longue robe noire en jersey décolletée dans le dos, le perfecto en cuir à endosser avec un pantalon à pinces en gabardine bleu nuit, le smoking à revers en satin. Sans oublier le tee-shirt rock XL avec le logo de la collection Edition n°1 aux manches brodées de paillettes. L’essentiel est là, avec des pièces faciles à mixer selon l’envie et l’humeur du jour.

Le costume de banquier en flanelle s’endosse sans chemise avec un bibi, le tailleur en laine noire réinvente la veste. Sans manches, avec un col à plumes, elle s’ouvre dans le dos. La chemise blanche en popeline s’enfile à l’envers. Une jupe noire classique se porte avec un simple tee-shirt blanc réhaussé d’une écharpe berbère tissée à la main, comme celles que réalisaient les grand-mères de Bouchra Jarrar, qui signe ici une collection très personnelle.
 

Julie de Libran - printemps-été 2020 - - PixelFormula


De cette ruelle calme du XVIe arrondissement, direction Rive Gauche, vers le quartier Saint-Germain. Julie de Libran reçoit, elle aussi en toute simplicité, dans sa maison showroom-atelier, au coin du feu, qui crépite dans une belle cheminée design, entre canapés et étagères en bois abritant de vieux cognacs.
 
Pour la créatrice, ex-directrice artistique chez Sonia Rykiel, c’est également un grand début, puisqu’elle intègre cette saison le calendrier de la Haute Couture avec sa marque lancée en 2019 autour du concept de la robe, "la pièce exprimant la femme par excellence". Mercredi elle a dévoilé sa deuxième collection alors que la première avait été présentée en marge du calendrier officiel en juillet dernier. 
 
Les mannequins arrivent par la porte vitrée du jardin, en la refermant doucement, comme si elles rentraient chez elles après une ballade à l’air vivifiant. Elles sont toutes revêtues de robes, y compris la robe-veste strassée de la première silhouette, portant cuissardes ou bottes laissant voir des collants pimpants aux teintes chaudes (orange, rouge, jaune).
 
Les robes sont ultra-courtes, légères, en soie imprimée ou à pois, dorées recouvertes de sequins, en satin nocturne ponctué de diamants-étoiles. Toute simples, sans manches, ou bien à manches longues avec une épaule dénudée, près du corps ou dans des volumes arrondis de cape. Pour le soir, la styliste propose notamment une robe-sirène à écailles étincelantes et une robe-oiseau à franges en plastique ondulantes.
 
La collection propose aussi des modèles descendant sous le genou ou aux chevilles dans toutes sortes de matières. De la robe léopard à celle en lurex, en passant par des soies, une cotte de maille ou encore du taffetas. Certains modèles se décomposent en longue jupe et top, ton sur ton, s’inscrivant dans la démarche écologique de la styliste.
 
"Quelques robes sont coupées en deux, si bien qu’on peut les utiliser séparément ou les interchanger. Je souhaite m’engager dans une mode plus responsable en redonnant vie aux matières. J’utilise notamment des fins de rouleaux de tissus récupérés auprès des maisons. Chaque robe est numérotée et réalisée en série limitée afin d’éliminer la surproduction", explique-t-elle à la fin du show.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com