Boutiques : 85 % des employés ne recommandent pas leur entreprise

Si 76 % des employés de boutiques sont « plutôt heureux » ou « très heureux » dans leur travail, plus de 85 % des équipes ne recommanderaient pas leur entreprise pour sa capacité à générer du bien-être. A l’heure où l’expérience d’achat est citée par tous comme l’un des principaux leviers du commerce, le chiffre est d’autant plus inquiétant qu’il est en progression, selon le baromètre Social Retail RMS 2018.


AFP

Ainsi, près de la moitié du panel d'employés du commerce interrogés est à l’affût d’une autre opportunité d’emploi, auxquels s’ajoutent 20 % de salariés en attente d’une promotion. Les principaux éléments négatifs dans l’expérience des salariés s’avèrent être l’incohérence des procédures (20 %), le manque de valorisation du métier (16 %), le manque de temps pour mener à bien les missions (10 %) et la fatigue physique (10 %). Sont également cités un trafic client « inadapté » (9 %), le manque d’intérêt de la mission (9 %), ou encore les horaires décalées (7 %).

Mais alors quels sont les leviers de bien-être d’un commerce ? Les employés sont 54 % à répondre par l’ambiance au travail, avant même la qualité de la relation avec les clients (42 %), et l’affinité avec la marque (36 %). Sont également cités la qualité de la relation avec le manager (31 %), l’intérêt pour les mission (27 %), le développement du chiffre d’affaires (24 %), le niveau et système de rémunération (23 %), sans oublier les perspectives d’évolution (23 %) et la qualité des conditions de travail (22 %).


Baromètre Social RMS 2018

En termes de management pur, c’est l’autonomie accordée dans l’exécution des missions qui serait le principal levier de bien-être (24 %), devant l’esprit d’équipe (22 %) et la possibilité d’atteindre les objectifs fixés (14 %). Le panel cite ensuite l’aide au développement des compétences (13 %), la reconnaissance du manager (12 %), la reconnaissance de l’équipe (8 %), l’écoute du manager (4 %) et l’attribution de missions supplémentaires (3 %).

Mais le client lui-même a un rôle à jouer dans le bien-être des employés de boutiques. Notamment quand il exprime sa satisfaction (26 %), reconnaît l’expertise du personnel (23 %) et tisse un lien personnalisé avec le vendeur (17 %). Les employés citent également en facteur de bien-être la réalisation de belles ventes (12 %), l’offre d’un service de qualité (11 %) et la fidélité des clients (10 %).


Baromètre Social RMS 2018

L’enquête Social Retail RMS 2018 a été menée auprès de 1 114 employés de boutiques, dont 73 % de femmes, 34 % de moins de 30 ans et 37 % de 31-40 ans. Un panel qui officie à 55 % en boutiques de rue, à 70 % à Paris, a pour 58 % un rôle de management et propose pour 43 % du prêt-à-porter et pour 8 % des cosmétiques. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversBeauté - DiversArt de vivre - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER