×
5 001
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 juin 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boycott de palaces du Bruneï: Kering ne condamne pas "la charia en général"

Par
AFP
Publié le
1 juin 2014

© 2014 AFP - La décision de boycotter des hôtels appartenant au sultanat de Bruneï, comme le Meurice à Paris ou le Dorchester à Londres, n'est "pas une prise de position contre la charia en général", a déclaré samedi le groupe de luxe Kering.

François-Henri Pinault


"La décision de boycott des hôtels de la chaîne Dorchester par le groupe Kering ne constitue pas une prise de position contre la charia en général", a tenu à préciser le groupe à l'AFP.

Pour Kering (Gucci, Saint-Laurent...), il s'agit uniquement de protester "contre l'application du nouveau code pénal décidé par le sultan de Bruneï qui inclut des mesures attentatoires à la dignité humaine, notamment la peine de mort par lapidation pour l'adultère et l'homosexualité."

Le 9 mai, le PDG de Kering, également président d'une fondation Kering for Women, François-Henri Pinault, avait condamné via Twitter la décision du sultan.

"En tant que président de @KeringForWomen qui a pour mission de combattre les violences faites aux femmes, je condamne fermement la décision du Sultan de Brunei et boycotte ses hôtels", avait twitté François-Henri Pinault.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.