Bpifrance lance son prêt dédié aux industries créatives

Distribuable à partir du mois d’avril prochain, le prêt aux industries créatives (luxe, mode, arts visuels et décoratifs, gastronomie et spectacle vivant) vise à financer 200 entreprises du secteur à travers une enveloppe, renouvelable, de 30 millions d’euros.

Silhouette Lemaire Automne-Hiver 2015, marque soutenue par Bpifrance - Lemaire

Pour Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, ce prêt sera consacré aux « industries créatives au sens large, c’est-à-dire à l’ensemble des artisanats d’art. Un secteur stratégique pour le pays car très fortement créateur de valeur ». En effet, selon les chiffres transmis par cette banque publique, les industries créatives pèsent en France 104 milliards d’euros de valeur ajoutée, soit 5,3 % du PIB. Elles comptent ainsi  500 000 entreprises pesant 1,7 million d’emplois.

« Ce prêt facilitera l’accès aux ressources pour les entreprises et permettra à la France de conserver la place toute particulière qu’elle occupe sur ce segment particulier », explique Isabelle Ginestet-Naudin, directrice du pôle Industries créatives.

Dans les faits, le prêt s’adresse aux PME d’au moins trois ans. Il est sans garantie sur l’entreprise, ni sur son dirigeant et sera remboursable en sept ans, dont deux années de différé d’amortissement du capital. Le financement sera compris entre 50 000 et 400 000 euros par entreprise, et sera attribué en cofinancement avec une banque, un apport en fonds propres de l’entreprise ou du crowfunding.  

L’initiative intervient dans le cadre du Programme Européen de Soutien au secteur de la Création. En signant le contrat le 1er février, le Fonds Européen d’Investissement permet à Bpifrance de mettre sur le marché ce prêt et d’aider les PME dans leurs investissements immatériels et dans leurs dépenses de développement.

Luigi Gilibert, président-directeur de ce fonds, a rappelé l’importance des industries créatives, pas seulement au niveau français, mais aussi européen : « Pour l’Europe, c’est un secteur d’emploi, de croissance et d’innovation. Il représente 7 millions d’emplois et 4,5 % du PIB. »

La BPI, bras armé de l’Etat en matière d’investissement dans les entreprises françaises, fête ses cinq ans cette année. L'organisme a accompagné 8 000 entreprises en 2015 avec une intervention de 1,3 milliard d’euros via ses dispositifs de garantie bancaire, de financement ou d’intervention en fonds propres.

Plusieurs griffes de mode à l’image de Lemaire, Le Gramme, Roseanna ou encore Bonne Gueule ont été soutenues par Bpifrance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER