Brandalley : le PDG Cyril Andrino passe la main

Le site français de vente d'habillement vient de passer entre les mains de Laurent Delrieu, qui endosse désormais les fonctions de président du conseil d’administration et de PDG, selon les informations de FashionNetwork.com.


Cyril Andrino avait repris Brandalley en 2014 via Andrino Group - DR

Une prise de fonction qui s’est opérée le 26 février dernier. Laurent Delrieu prend la suite de Cyril Andrino, qui avait pris son poste en mars 2007. Ce dernier ainsi que le directeur général David Rosenthal, en service depuis 2014, ont quitté la société. Un changement qui fait suite à la levée de fonds de 12 millions d’euros menée durant l’été 2018 par Andrino Group, propriétaire du site, et dans lequel Cyril Andrino a conservé une participation minoritaire.

Reste à savoir si Laurent Delrieu, dont la nomination n'a fait l'objet d'aucune communication, est amené à conserver durablement les commandes, ou s'il s'agit d'un mandat de transition avant une nomination ultérieure. Laurent Delrieu est gérant de la structure Model Conseil, qui est récemment devenue actionnaire majoritaire d'Andrino Group. Brandalley n’a pour l’heure pas répondu à nos sollicitations.

"Boucler la boucle"

« Quitter ces fonctions est un moyen de boucler la boucle », explique de son côté à FashionNetwork.com Cyril Andrino. « Je ne suis pas un fondateur du portail. J’ai racheté une société qui perdait beaucoup d’argent. Nous l’avons progressivement restructurée pour l’amener à un bénéfice record d’environ 3 millions d’euros en 2018. Ayant un profil plutôt tourné vers les restructurations, je laisse donc la place à ceux qui mèneront l’entreprise vers son avenir ».

Le groupe Andrino, alors propriétaire du portail Private Outlet, avait racheté Brandalley en 2014. S'en sont suivies deux années de restructuration, nous expliquait Cyril Andrino en 2016. « Ce sont deux années au cours desquelles nous avons tout remis à plat et à présent, nous entrons dans une étape que nous considérons être celle de la croissance ». Une volonté d'expansion qui s’était notamment illustrée en 2017 avec le lancement d’une marque propre fabriquée en France.


Le portail revendique 16millions de membres - Brandalley.fr

La même année, Sven Lung, qui avait fondé Brandalley en 2005, portait plainte contre ses anciens actionnaires (BpiFrance, A Plus Finance et Kreaxi). L’ex-dirigeant réclamait à ces derniers 15 millions d’euros de dommages et intérêts pour avoir été évincé de la société en 2011, et contestait les conditions de vente de la structure en 2014.

Brandalley revendique quelque 16 millions de membres et 6 millions de visiteurs mensuels, pour une offre de 2 000 marques. L’une des spécificités de Brandalley est de mêler collections en cours et déstockages, aussi bien en ventes permanentes qu’en ventes événementielles. De son côté, Brandalley UK vient de conclure un accord inconditionnel de vente pour le rachat de Cocosa. Le portail de vente mode britannique était jusque-là l'un des principaux sites du groupe australien MySale, qui a entamé une vaste phase de rationalisation de ses activités.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Nominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER