×
Publié le
26 janv. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bread&Butter : bilan de la dernière manifestation à Barcelone

Publié le
26 janv. 2009

Tout le monde n’a que ce mot-là à la bouche, mais rien n’est officiel. Le Bread&Butter retournerait bel et bien à ses premières amours : Berlin. Le doute planant depuis quelques jours a au moins le mérite de créer le buzz autour du salon qui s’accapare déjà les feux des projecteurs avec ses 800 exposants et près de 80 000 visiteurs, venus de plus d’une centaine de pays de par le monde.


Bread&Butter Barcelone janvier 2009 - Photo : BBB

A en croire l'invitation envoyée par le salon aux journalistes et autres "privilégiés", les rumeurs semblent se confirmer, puisque la lettre débute avec "Bread&Butter Berlin a l'honneur de vous inviter" a une soirée évènement au cœur du fameux aéroport Berlin-Tempelhof, au 5 de la Platz der Luftbrücke, que beaucoup considère comme le futur lieu d'exposition.

Concernant la dernière édition catalane, elle engendre une vague de commentaires positifs. « Les "mangeurs de glace" n’étaient pas présents cette fois-ci », entend-on dire.

Preuve en est avec Stella Forest, en la personne d’April Baldwin, responsable commercial, qui est très satisfaite de la fréquentation. L’Espagne représente leur deuxième marché après la France. « Nous avons eu trois quarts de boutiques espagnoles, un quart d’étrangers. Tous ont montré un réel intérêt pour la collection. Même si certains ont passé des commandes, la plupart s’empreigne des tendances et note plutôt sur les salons parisiens. Sur le Who’s Next, nous n’arrêtons pas une seconde, parfois avec cinq acheteurs en même temps sur un stand de 24 mètres carrés ! »


Gstar défile chaque jour au cœur du Luna Park

Pour Full Circle, le Bread n’est « pas un salon où l’on note, mais plutôt un lieu destiné à exposer nos collections, gagner en visibilité. Leur départ à Berlin est une bonne nouvelle pour nous car le Pitti Uomo et le Bread&Butter berlinois nous permettront de couvrir parfaitement ces deux marchés », affirme Viken Haladjian, directeur commercial export de la marque qui prépare sa conquête du territoire hexagonal.

Doté d’un stand imposant et agencé aux couleurs de l’évolution du concept de boutique, Wrangler confirme cette tendance positive. « Acheteurs français, espagnols, allemands, anglais, italiens (pas beaucoup mais de très haute qualité) ont répondu présent. Nous avons conclu des prises d’ordre en parfait accord avec notre esprit », souligne Giorgio Presca, président de VF jeanswear international.

La marque danoise Panuu âgée d’à peine trois ans connaît bien le BBB de son côté. « C’est notre sixième édition. Ici, nous rencontrons des clients venus du monde entier : Japonnais, New-Yorkais, Mexicains, ... Ce qui est plutôt rare. Les acheteurs étaient très professionnels cette saison. J’imagine qu’avec la crise, ceux qui se déplacent, sont ceux qui peuvent se le permettre et cela se ressent. C’est notre meilleure édition », se réjouit Line Rindvig-Gemell, UK manager.


Bread&Butter Barcelona Janvier 2009 - Photo : BBB

Pour sa première fois sur ce salon, Ba&Sh multiplie aussi les compliments même si la marque, dont l’Espagne constitue le deuxième plus gros marché, considère que « nous sommes très tôt dans la saison ; c’est le top départ, donc les acheteurs viennent surtout pour regarder, se rassurer et détecter les tendances. Nous notons beaucoup plus à Paris, c’est certain. Mais c’est un très beau salon, bien organisé et qui autorise l’élaboration de stand à l’image des marques », note Perrine Tazé-Bernard, en charge du réseau de distribution de la griffe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
denim
Salons