×
6 822
Fashion Jobs
BLEU LIBELLULE
Responsable Réseaux Sociaux & Media
CDI · MONTPELLIER
KARA
Chef de Projet Évènementiel H/F
CDI · GENTILLY
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Adv H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Technique Adjoint (H/F) – Mode – CDI – Giverny
CDI · GIVERNY
CONFIDENTIEL
Directeur Commercial Developpement Produits B2B
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · STRASBOURG
CITY ONE
Office Manager Bilingue Anglais H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Projet Digital F/H
CDI · MONTPELLIER
METHODEWEB
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Acheteur(se) Fournitures PAP & Accessoires
CDI · PARIS
JULES
Buyer Sustainable
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Responsable Wholesale France - Nooz Optics
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Anglais Courant H/F
CDI · NANTERRE
MICHAEL PAGE
Responsable Ressources Humaines France H/F
CDI · SAINT-MICHEL-DE-FRONSAC
KIABI
CO-Leader (Directeur Adjoint de Magasin) Geispolsheim (H/F)
CDI · GIVORS
PVH CORP.
Responsable Stock (M/F/X) - Tommy Hilfiger - la Vallée Village - CDI
CDI · SERRIS
PVH CORP.
Key Accounts Controlling Manager (M/F/X)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Senior Account Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - CDI 35h
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur Comptabilite H/F
CDI · PARIS
PVH CORP.
Payroll Manager Pvh (Calvin Klein & Tommy Hilfiger) CDI (M/F/X)
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
19 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brexit: Euratex pointe une rupture "perdant-perdant" pour l'industrie textile

Publié le
19 janv. 2022

Depuis le 1er janvier, des contrôles douaniers ont été réinstaurés entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. Un frein qui va empirer une situation déjà dégradée pour les industries du textile-habillement, selon la confédération européenne Euratex. Elle pointe déjà sur les neuf premiers mois de 2021 une chute de 44% des importations de l'UE venant du Royaume-Uni, et un recul de 22% des exportations européennes outre-Manche.


Shutterstock


Des manques à gagner respectivement estimés pour l'UE, sur ces seuls trois trimestres, à 2 milliards et 1,6 milliard d'euros. L'Italie, les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne seraient les pays les plus impactés par le Brexit dans leurs exportations textiles.

Côté importations, l'Allemagne, l'Irlande et la France seraient les pays souffrant du plus fort recul. Analysées produit par produit, ce sont les pièces d'habillement qui subiraient le plus fort impact, à l'import comme à l'export, avec pas moins de 3,4 milliards d'euros de pertes commerciales.

Des chiffres à mettre en perspective avec ceux recueillis outre-Manche par la UK Fashion and Textile Association. En mai dernier, l'organisation de représentation de la filière britannique dévoilait le fruit d'une étude menée auprès de 138 entreprises du secteur, qu'il s'agisse de détaillants, fabricants, agences et grossistes. Il en était ressorti que 71% de ces entités dépendent d'importations venant de l'UE. En plus de la conjoncturelle hausse des coûts du fret (92%), celles-ci faisaient part d'un renforcement des coûts et démarches douanières (83%), d'annulations de commandes liées au mode d'application de l'accord UK-UE (53%), et nombreuses sont celles à avoir connu des doubles taxations douanières (41 %).

"L'immense majorité des sociétés (britanniques, ndlr) consultées déclarent vouloir répercuter l'augmentation des coûts sur les consommateurs au cours des 6 à 12 mois prochains", souligne par ailleurs Euratex.

Une situation qui fait écho à celle de la filière européenne elle-même, où les hausses de prix se précisent dans l'univers de l'habillement, en réaction aux difficultés d'approvisionnement et hausses de coûts. En France, une enquête de l'Institut français de la mode (IFM) indique que la moitié des marques vont cette année augmenter leurs prix.


Shutterstock


Pour la confédération européenne Euratex, la situation est d'autant plus critique que le Royaume-Uni est le premier client du textile-habillement européen. "Euratex appelle l'Union européenne et le Royaume-Uni à coopérer efficacement pour aborder, résoudre et supprimer les problèmes de l'accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni, qui empêchent actuellement des flux commerciaux fluides entre les deux côtés de la Manche. Cela entraîne des pertes considérables pour les entreprises textiles tant dans l'UE qu'au Royaume-Uni", indique l'organisme, qui redoute que les nouvelles mesures instaurées au 1er janvier n'aggravent un peu plus la situation.

Au premier semestre 2021, le Royaume-Uni avait importé pour 1,89 milliard d'euros d'habillement européen, et pour 1,28 milliard d'euros de textile européen.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com