×
5 771
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Publié le
14 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brioni prévoit de licencier jusqu'à 320 personnes dans ses usines de production en Italie

Publié le
14 avr. 2021

La pandémie n'a pas épargné Brioni, qui peinait déjà à se relancer. Focalisée sur l’habillement masculin formel, la maison de luxe a sans doute été touchée plus que d’autres par les changements de comportements des consommateurs engendrés par les confinements, tout comme ses concurrents directs, les labels italiens de prêt-à-porter masculin Corneliani et Pal Zileri. Elle prévoit donc de recouvrir à une nouvelle restructuration, tel que l’illustre son plan industriel 2021-2025.


La griffe de Kering n'est toujours pas sortie d'affaire - @brioni


Présenté dans le cadre d’une rencontre au sein du ministère italien du Développement économique, en présence des représentants du ministère du Travail, des régions de la Lombardie et des Abruzzes, ainsi que des syndicats, ce plan tient compte "de la profonde transformation subie aux cours des dernières années sur le marché de l’habillement formel masculin haut de gamme, aggravée par la pandémie en cours", souligne l’entreprise dans un communiqué. Selon les estimations élaborées par Altagamma, les ventes ont chuté de 30% l’an dernier sur ce segment.

Rachetée par Kering en 2011, la griffe Brioni avait déjà donné de sérieux soucis au groupe français en raison d’une chute radicale de ses ventes et de ses volumes de production. En 2016, elle avait annoncé son intention de réduire son effectif d’un tiers, soit près de 400 personnes sur un total de 1.150 employés. Finalement, seules 140 personnes avaient été touchées par ce plan, mettant en œuvre par ailleurs une profonde restructuration de l’entreprise.

Rationaliser les coûts et restructurer



Les nombreux investissements réalisés depuis en communication, événements et directions créatives n'ont pas permis, semble-t-il, à la marque de se redresser et, aujourd’hui, le problème se repose dans les mêmes termes. "Le scénario actuel détermine, pour tous les acteurs du secteur, la persistance d'une capacité de production excessive et un déséquilibre insoutenable des coûts industriels", note la société, qui se voit contrainte de "rendre sa structure plus agile, de manière stable, dans le respect de la qualité très élevé de sa production".

Comme elle l'explique dans sa note, elle n’aurait d’autre choix, si elle souhaite préserver sa présence en Italie et maintenir le standard élevé de ses produits, que de rationaliser les coûts et de restructurer les trois sites des Abruzzes, où sont implantés depuis toujours les célèbres ateliers des tailleurs de Brioni, à savoir Penne, Montebello di Bertona et Civitella Casanova, employant plus de 1.000 personnes.

Sur cet effectif, la maison prévoit de licencier "jusqu’à un maximum d’environ 320 travailleurs, employés directement et indirectement dans la production". L’objectif étant de "mettre en acte toutes les actions nécessaires pour la relance et le développement de la marque".


L'un des ateliers Brioni - Foto: Brioni


Pour ce qui est de la nouvelle stratégie annoncée par Brioni, "le nouveau plan mise sur un développement de la marque dans les accessoires et d’autres catégories de produits avec un focus sur des vêtements informels de luxe pour élargir sa base de clients et les occasions de consommation". Dans cette optique devrait être maintenue une production 100% made in Italy.

L’entreprise souhaite également optimiser ses investissements dans les canaux de communication et de distribution, rationaliser les frais généraux et réorganiser la production pour ramener Brioni "à des niveaux durables d'efficacité et de rentabilité sur le long terme".

Dirigée depuis 2020 par Mehdi Benabadji, la marque a confié ses collections depuis septembre 2018 au styliste autrichien Norbert Stumpfl. En 2019, elle s’est offert les services de Brad Pitt comme ambassadeur, avec qui elle vient de créer une collection capsule.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com