Buccellati met le turbo en Chine

Buccellati accélère son expansion en Chine. Depuis qu’il a été repris par Gansu Gangtai Holding à hauteur de 85% en août 2017, le joailler italien fondé en 1919 par la famille Buccellati, a renforcé sa présence à l’international et mis l’accent sur le produit. Son nouveau propriétaire est l'un des principaux distributeurs de bijoux en or en Chine et appartient au conglomérat Gangtai Group, coté à la Bourse de Shanghai.


L'actrice Chinoise Zhang Ziyi incarne sous l’œil de Peter Lindbergh la nouvelle campagne du joailler - Buccellati

La griffe a notamment ouvert cinq boutiques en Chine ces six derniers mois : trois à Shanghai, une à Pékin et une à Macao. D’ici à la fin de l’année, six autres points de vente seront inaugurés dans ce pays, dont un magasin de 700 mètres carrés - son plus grand espace au monde – à Pékin en octobre, au sein du centre commercial China World. Ce flagship accueillera toutes les gammes de produits ainsi qu’une section dédiée à l’histoire et aux archives de Buccellati.

« Les Chinois constituent notre première clientèle avec 50 % de nos ventes. Nos premiers marchés sont l’Europe, le Moyen-Orient et depuis cette année l’Asie arrive en troisième position », indique le directeur général Gianluca Brozzetti.

La maison spécialisée dans la haute joaillerie et l'orfèvrerie avait été cédée en 2013 au fonds d’investissement italien Clessidra. Sous son impulsion, entre 2014 et 2015, elle a vu son chiffre d’affaires bondir de 63 % à périmètre comparable pour atteindre un chiffre d’affaires de 44 millions d’euros. Pour 2017, la croissance est attendue autour de 20 %.

« Depuis notre rachat, l'un des principaux changements a été l’accent porté sur la créativité et le produit, ainsi que sur le merchandising dans toutes les catégories, fonctionnalités et gammes de prix », souligne le patron, en rappelant que le design est encore aux mains de la famille, détenant toujours 7,5 % de l’entreprise, tandis que Clessidra a conservé également une participation de 7,5 %.


La première boutique ouverte en Chine fin 2017 à Shanghai par le joailler - Buccellati

C’est Andrea Buccellati qui est l’actuel directeur artistique de la marque de bijoux italienne, épaulé par sa fille Lucrezia, représentant les troisième et quatrième générations actives dans la maison depuis sa fondation.

Buccellati dénombre aujourd’hui 49 points de vente monomarques entre boutiques, corners et shops-in-shop et est distribuée à travers un réseau de 150 multimarques.

Après avoir lancé deux campagnes en 2015 et 2016 avec la mannequin et actrice italo-égyptienne Elisa Sednaoui shootée à Milan, puis à Venise, par le photographe Peter Lindbergh, le joailler vient de dévoiler sa nouvelle campagne. Réalisée cette fois à Florence, elle toujours signée par le photographe allemand, en noir et blanc avec la top-modèle Carolyn Murphy et l’actrice chinoise Zhang Ziyi, ambassadrice de la marque en Chine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

JoaillerieLuxe - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER