Buffalo surfe sur la tendance 90's pour relancer ses chaussures à plateforme

Début septembre, Buffalo faisait son retour au salon parisien Première Classe. Et c’est avec la chaussure à plateforme catapultée dans la sphère mode au cœur des années 1990 par les Spice Girls que la griffe allemande veut reconquérir le marché français.


La Buffalo Classic Low de Buffalo London en nubuck beige, 170 euros - DR

Car Buffalo propose deux types de collections : les escarpins, bottines ou autres sandales plutôt classiques estampillés Buffalo que vendent notamment les pure players Spartoo et Sarenza, et Buffalo London, le label sous lequel s’épanouissent les fameuses plateformes qui, après leur succès des années 1990 et 2000, se sont faites rares commercialement.

Ce sont ces dernières qui s’exposaient au salon de l’accessoire de mode, avec des modèles s’ornant parfois de bandes néon, d'imprimés graphiques ou encore de motifs léopard, une réédition des chaussures portées par la Spice Girl Mel B. Pour l’été, la marque décline également des claquettes à « légère » plateforme dans un esprit flirtant parfois avec Off-White, le label de Virgil Abloh.

« Nous avons commencé à distribuer Buffalo London en France pour l’hiver en cours et nous avons actuellement 100 revendeurs. Parmi les clients, il y a beaucoup de femmes autour de la quarantaine qui veulent s’acheter les modèles dont elles rêvaient adolescentes, mais que leurs parents refusaient de leur acheter », plaisante Aurélie Cosatti, agent commerciale de Buffalo pour la France, qui souligne que le retour de la mode des années 1990 va aider à la commercialisation de Buffalo London. Une mode rétro-nineties qu’Aurélie Cosatti connaît bien puisqu'elle est également propriétaire de la boutique Transistor. Situé dans le quartier des Halles, ce magasin est spécialisé dans les marques urbaines et propose notamment des sneakers signées Fila, Ellesse ou encore Saucony.

Cette nouvelle impulsion, Buffalo London la doit notamment au spécialiste allemand de la distribution de chaussures Deichmann, qui a racheté la marque en septembre 2016 à son fondateur, Mick Conradi. Dès la rentrée 2017, Buffalo London s’est doucement mais sûrement relancée en s’associant à une poignée de points de vente pointus comme Browns à Londres ou Opening Ceremony aux Etats-Unis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER