×
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
13 mars 2022
Temps de lecture
6 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Burberry: mode majestueuse au Methodist Central Hall

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
13 mars 2022

Burberry a présenté son premier défilé depuis plus de deux ans ce vendredi. Résultat : la meilleure collection conçue par Riccardo Tisci pour cette maison, dont il embrasse totalement les codes tout en y injectant une bonne dose de son propre ADN.

 


Pour ce défilé mixte, Riccardo Tisci articule déstructuration, streetwear et travail de coupe ingénieux, tandis que les robes cocktail sont éblouissantes, et les tenues de soirées pleines du glamour excentrique de grande dame auquel Londres reste éternellement associée.

Les créations de Riccardo Tisci, d’abord pour ses propres collections, puis chez Givenchy où il a atteint sa maturité, ont été pleines de références religieuses. Le lieu choisi pour cette saison était donc particulièrement frappant: le majestueux Methodist Central Hall de Westminster, qui semblait d’autant plus approprié dans le terrible contexte actuel de l’invasion de l’Ukraine.

Le public était positionné autour de tables dressées avec de la vaisselle Burberry, tandis que les mannequins descendaient un escalier construit pour l’occasion au-dessus de l’autel.

Un chœur de 100 chanteurs accompagnait le défilé, et le London Contemporary Orchestra jouait des œuvres solennelles de Max Richter ou Michael Nyman.

Si le créateur avait mis en sourdine ses racines gothiques italiennes depuis son arrivée à Londres, cette-fois elles ressortent immédiatement, dans une fantastique robe cocktail en cuir et mousseline de soie tout en noir, style rock gothique, complétée par des cuissardes lacées derrières et une casquette de jockey assortie. Ses tops à moitié transparent associés à un soutien-gorge, et ses robes de soirée écossaises pleines de punch sont à la fois sexy, chic et pleins de surprises.
 

Burberry Automne/Hiver 2022 - Photo: Courtesy of Burberry - DR


"Cette collection, c’est vraiment moi. Il m’a fallu trois ans pour vraiment digérer ce qu’est Burberry. Et ce que je vois en Angleterre, moi qui suis Italien et qui ai vécu ici gamin, pour finalement revenir aujourd’hui, ce que je vois c’est leur manière de célébrer la construction et la déconstruction d’une collection", déclarait Riccardo Tisci lors d’une conversation après le défilé.

Présenté en dehors de la Fashion Week de Londres, cet événement intervient dans une période décisive pour Burberry, qui a pris du retard sur d’autres grandes marques comparables au moment de rebondir après la pandémie. Mais les premiers signes du printemps à venir étaient bien visibles la veille, alors qu’une centaine de jeunes clients campaient devant le principal magasin Burberry de la capitale, pour être les premiers à mettre la main sur les pièces de sa collab' avec la marque de skate new-yorkaise, Supreme.

Le défilé était programmé juste avant l’arrivée du nouveau PDG britannique Jonathan Akeroyd, ancien patron de Versace qui succède à l’Italien Marco Gobbetti, lequel est parti diriger Salvatore Ferragamo.


Burberry Automne/Hiver 2022 - Photo: Courtesy of Burberry - DR


La passion toute italienne de Riccardo Tisci pour les strass est assez évidente puisqu'il il saupoudre de cristaux pétillants tous les classiques du look maison de campagne. Twin sets, cardigans, jupes aux genoux plissées et robes strictes: des tenues idéales pour siroter un verre de sherry.

Et puis il passe la vitesse supérieure avec des robes-trenchs déstructurées et plusieurs robes foulards, dont une arborée par Bella Hadid qui était franchement sensationnelle. Le créateur n’avait jamais tenté autant de tenues de soirées chez Burberry, et le défilé n’en était que meilleur. Pour aboutir à un final où tous les tops avaient le visage recouvert de strass.

"Le style British, c’est une attitude mais également tout un ensemble de représentations émotionnelles, avec aussi beaucoup d’audace. C’est quelque chose de très courtois, comme leur façon de dire 'Je vous remercie beaucoup'",  gloussait Riccardo Tisci, en imitant un accent chic anglais.

"Les femmes les plus aristocratiques du monde ont toujours été les Anglaises, avec leur garde-robe qui joue avec les concepts. Pareil pour les hommes: voyez David Bowie ou Leigh Bowery. Ils ont révolutionné le vestiaire masculin", ajoutait le créateur, qui lui-même arborait un top imprimé d’un cavalier, un pantalon noir et des baskets.


Burberry Automne/Hiver 2022 - Photo: Courtesy of Burberry - DR


Dans la discussion, le créateur révèle avoir eu le Covid "trois ou quatre fois. Et on a beaucoup de cas dans l’entreprise. Alors je pense que les gens devraient montrer leur travail quand ils sont prêts", insistait-il.

Il a commencé par faire défiler les hommes, pour lesquels il imagine un nouveau trench classique, en y ajoutant une capuche de sweatshirt. Cette nouvelle version existe même en cuir noir lisse. Riccardo Tisci ajoute d’autres capuches à des chemises écossaises funky, joue sur le logo Prorsum du cavalier sur des tops sportifs, et imprime un gros B doré sur de nombreuses doudounes.

Côté androgynie, il créée des vestes matelassées pour week-end à la campagne, avec des jupes pour les hommes, ou associe des jupes longueur chevilles en cuir ou coton à des vestes de chasse en toile enduite. Mais la coupe la plus cool, c’est celle de ce nouveau duffle coat aux quatre boutons à brandebourgs décalés sur le côté. Et la partie masculine du défilé se clôture en beauté avec des manteaux et vestes de travail en maille, peau lainée et fausse fourrure, au col retourné en énorme chauffe-épaules. Jusqu’au tout dernier mec en trench écossais classique Burberry, chapeau de chasseur de cerfs… et chauffe-épaules.

Mais le vrai final était réservé aux femmes, qui ont descendu les marches de l’autel pour parcourir une demi-douzaine de tables nappées de blanc, avant le salut de Riccardo Tisci, toujours remarqué. Il est peut-être originaire d’un clan de Siciliens qui ont émigré au nord de Côme, mais Ricki Tisci sait recevoir les applaudissement comme un Duc de Lombardie.

Et ils étaient nourris dans ce bâtiment majestueux, qui accueillit en 1946 la première assemblée générale des Nations Unies. Comme le rappelle une plaque commémorative sur laquelle est inscrit : "A la gloire de Dieu et en guise de prière pour la paix dans le monde".


Burberry Automne/Hiver 2022 - Photo: Courtesy of Burberry - DR


Les pieux Méthodistes – congrégation qui prône traditionnellement l’abstinence – seraient peut-être choqués de découvrir que l’événement commençait par des cocktails au Central Hall, là où se réunissaient les suffragettes en 1914. Pléthore de stars étaient là pour savourer le défilé, comme Adam Driver, Adekunle Gold, Anne Imhof, Blondey McCoy, Carla Bruni, Davido, Dixie D’Amelio, Eiza Gonzalez, Eliza Douglas, Headie One, Honey Dijon, Jacob Elordi, Jaime Xie, Kate Moss, Kelvin Harrison Jr., Marina Ruy Barbosa, Meridian Dan, Naomi Campbell, Rebecca Hall, Role Model, Slim Soledad et Simone Ashley.

"Il y a pour moi une dualité chez les Anglaises et les Anglais: on peut être très élégant, et en même temps influencé par le punk. Souvenez-vous que c’est le pays des skinheads ! Mes tables étaient donc pensées pour une fille ultra rebelle, une fille mystérieuse capable de faire voler les règles en éclat tout en restant élégante", souriait le créateur.

Vu ce lien historique avec l’ONU, l’organisation qui œuvre pour la paix internationale et les rapports pacifiques entre les Nations, que pense Riccardo Tisci de l’Invasion de la Russie par l’Ukraine ?

"C’est terriblement triste. Je n’ai pas grandi dans un pays en guerre. Mais ma mère, oui. Elle se souvenait des bombardements pendant la guerre. Et qu’ils avaient rejoint les communistes pour combattre le gouvernement fasciste. L’histoire italienne est longue. Mais c’est un peu par hasard que nous avons atterri ici. Tout de même, pour cette raison précise, on voulait de la musique classique. Il fallait montrer davantage de respect".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com