×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
22 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Burberry: mode masculine à l’état sauvage sur Horseferry Road

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
22 févr. 2021

Février est généralement la saison du prêt-à-porter féminin à Londres, mais Burberry n’a pas hésité à présenter un défilé entièrement dédié à l’homme à son siège de Horseferry House, intitulé Escapes.


Burberry


C’est la première fois que le directeur créatif de la maison, Riccardo Tisci, signe une collection centrée sur l’homme pour Burberry. Et cet exercice s’est révélé un véritable tour de force de la part de Riccardo, qui l’a présenté dans l’un de ses décors favoris, avec plusieurs niveaux de contreplaqué de couleur claire et des rideaux beiges côtelés.
 
Avant le défilé, le créateur italien a envoyé un cadeau à certains VIP et journalistes, qui ont reçu des chaises de safari modernistes imprimées des coordonnées géographiques exactes du défilé. Ce dernier s’est tenu au siège londonien de la maison à Londres, à Horseferry House, dans le quartier de Westminster. Cet événement en ligne et sans public a eu lieu ce lundi, soit lors du quatrième des cinq jours que compte la Fashion Week de Londres.

Sur les réseaux sociaux, le designer a partagé des vidéos de jeunes hommes athlétiques en pleine course à travers des parcs et dans la campagne, terminant dans le centre de Londres. Les plans de caméra montrent la tête des mannequins sous plusieurs angles, ou des images de l’invitation au défilé portant le nom de Wilderness en train d’être cousues soigneusement sur un sweat-shirt.
 
Riccardo Tisci a ouvert et clôturé cette présentation avec la pièce la plus emblématique de Burberry: le trench-coat. Mais les siens présentent une différence: classiques sur l’avant, ils sont ajourés dans le dos à la manière d’un justaucorps côtelé et se déclinent dans un beige classique ou dans des motifs à carreaux sombres. D’autres versions, sans revers, rappellent les créations du début des années 1960 de Pierre Cardin, tandis que des modèles plissés rivalisent d’ingéniosité.
 
Riccardo Tisci n’a aucun complexe à faire porter la jupe aux hommes, proposant pour cette saison des modèles mi-longs de couleur cuivrée ou des pièces plissées dignes de Fortuny, portées avec des leggings à torsades en PVC qui ne dépareraient pas lors d’un mariage dans les Highlands écossais.
 
Des cameramen équipés de stabilisateurs suivent les mannequins le long de la scène ondulante. Parmi eux, se sont glissées deux demoiselles: Edie Campbell et une deuxième intruse, tout aussi blonde. La scène a lieu dans le flagship rénové de Burberry sur Regent Street.
 
Alors que l’Amérique du Nord vient d’être frappée par une tempête glaciale, Riccardo Tisci a le manteau idéal: un modèle qui devrait séduire les rappeurs et les apprentis yéti, confectionné en fourrure synthétique grise. Retenons aussi le duffle-coat puissant à fermetures Velcro, complété par une ceinture en soie d’inspiration paysanne. Le tout surmonté de bonnets à motif renne et accompagné de bottes sculptées à la manière de sabots. Un véritable retour à l’état sauvage.
 
Pour des moments plus studieux, comme la visite d’une bibliothèque dans une université de renom, il propose des pulls de cricket à col V en fausse fourrure, des vestes de baseball ornées du logo Double B, parfois sans manches, et des chemises en patchwork matelassées inspirées de vêtements de travail.
 
Comme la plupart des grandes maisons, Burberry a cruellement souffert du confinement, mais la baisse de 4% "seulement" de ses revenus à 688 millions de livres lors du quatrième trimestre est largement plus honorable que les résultats de bon nombre de ses concurrents. Et si l’on tient compte du fait que 15% des boutiques de la griffe sont actuellement fermées, on peut en conclure que les idées de Riccardo Tisci pour Burberry rencontrent un franc succès.
 
La collection est peut-être intitulée Wilderness and Escapes. Mais Riccardo Tisci et Burberry semblent bien loin d’être relégués à la périphérie de la scène mode.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com