×
5 358
Fashion Jobs
Publié le
31 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Byredo passe sous le giron du groupe Puig

Publié le
31 mai 2022

Byredo change de main, mais contrairement aux informations qui circulaient ces dernières semaines dans le secteur de la cosmétique, ce n’est entre celles de L’Oréal que le label de fragrances passe, mais celles de Puig.


Le maquillage signé Byredo - Byredo


Le groupe catalan annonce en effet avoir pris une participation majoritaire au capital de Byredo, soulignant que Ben Gorham, le fondateur de la marque, et Manzanita Capital, le fonds anciennement propriétaire, en restent actionnaires. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.  

Fondée en Suède en 2006 par Ben Gorham, qui reste le directeur artistique, Byredo s’est fait connaître pour ses fragrances comme Bal d’Afrique (140 euros les 50ml).

Passée en 2013 sous le giron du fonds Manzanita Capital, également propriétaire de Diptyque, la griffe a étendu son univers à la maroquinerie et propose depuis 2020 en une ligne de maquillage. En mars dernier, le label suédois a d'ailleurs nommé Lucia Pica, une ex-directrice du maquillage de Chanel, à la codirection de l’image et de la création des gammes de produits de maquillage de Byredo. 

Présente dans 55 pays, Byredo, dont le chiffre d’affaires est estimé à 119 millions d’euros, flirte souvent avec mode et design. En 2018 Ben Gorham s'était ainsi associé à Virgil Abloh le fondateur du label Off-White, décédé en novembre 2021, le temps d'une collaboration naviguant entre mode, olfaction et perception. Un projet baptisé Elevator Music.
 
En acquérant Byredo, Puig renforce son portefeuille de marques beauté qui compte les griffes de parfums Penhaligon'sL'Artisan Parfumeur ou encore la marque britannique de maquillage Charlotte Tilbury dont il a acquis une participation majoritaire en juin 2020. Selon des estimations des observateurs financiers, la valeur de Byredo avoisinerait le milliard d'euros. Le même montant que le groupe catalan aurait investi dans Charlotte Tilbury.

En avril dernier, le groupe avait annoncé une augmentation de ses ventes de 68% sur son exercice 2021 pour atteindre 2,585 milliards d'euros. A l'époque, sa direction ne cachait pas ses ambitions de compléter son portefeuille. Elle précisait sa volonté de poursuivre "la recherche d'opportunités qui coïncident avec les objectifs stratégiques de la société". Une déclaration d'intention claire qui intervient après l'acquisition de la marque de parfums chinoise Scent Library en septembre 2021. Deux ans auparavant, Puig avait acquis des participations minoritaires dans la société colombienne Loto del Sur et dans la société indienne Kama Ayurveda.

Aujourd'hui, l'entreprise, fondée à Barcelone en 1914, opère tant dans le secteur de la mode que dans celui des parfums, du maquillage et de la dermocosmétique, avec des marques telles qu'Apivita, Uriage et la coentreprise d'Isdin. Son portefeuille de marques comprend des marques renommées comme Carolina Herrera, Nina Ricci, Paco Rabanne, Jean Paul Gaultier, Dries Van Noten, Penhaligon's et L'Artisan Parfumeur, ainsi que des licences comme Christian Louboutin et Comme des Garçons Parfums, ou encore des parfums "lifestyle" comme Adolfo Dominguez, Antonio Banderas, Shakira et Benetton.

Cette année, le conglomérat vise à atteindre un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros et un Ebitda de 500 millions d'euros. L'entreprise prévoit de renforcer son activité numérique, de stimuler sa croissance en Asie et de se concentrer sur la diversification dans les catégories du maquillage et des dermocosmétiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com