C&A envisage de céder 13 magasins en France

Paris, 17 nov 2017 (AFP) - L'enseigne néerlandaise d'habillement C&A a annoncé vendredi un projet de cession de 13 magasins en France dans le cadre de sa stratégie de transformation imposée par un secteur très concurrentiel et en pleine mutation.

C&A

Le spécialiste de la chaussure Chaussea reprendrait 10 magasins tandis que la chaîne de magasins de déstockage de grandes marques Stokomani en reprendrait trois, précise l'enseigne de prêt-à-porter dans un communiqué.

« Ces cessions n'auraient pas d'impact sur l'emploi, les contrats de travail des salariés affectés aux magasins concernés étant transférés auprès des repreneurs », assure l'entreprise, qui a présenté ce projet aux représentants du personnel.

Les 13 magasins concernés emploient au total « moins de 100 personnes », sont tous situés en province et ne sont pas les propriétés de C&A, les murs appartenant à des bailleurs, a indiqué à l'AFP un porte-parole. Au total, l'enseigne recense environ 160 magasins sur le territoire français.

C&A rappelle avoir initié l'an dernier une stratégie de transformation pour « adapter sa structure et son modèle économique et commercial aux évolutions d'un marché de l'habillement en pleine mutation ».

Stokomani, qui rachète les fins de série de vêtements de grandes marques pas chers, de cosmétique, de décorations et de jouets, compte 70 magasins de déstockage en France. Créé en 1984 dans la région de Metz, Chaussea recense 360 magasins en France, Belgique et Luxembourg.

C&A s'est implanté en France en 1972. L'Allemagne est son premier marché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER