×
6 916
Fashion Jobs
HERMES MAROQUINERIE
CDI – Chef de Projets Visual Merchandising & Expérience Client (H/F)
CDI · PANTIN
MONOPRIX
Responsable Bureau d'Etudes PAP (f/h) f/h
CDI · CLICHY
PROMOSTYL
Coordinateur Commercial International
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Services Logistique Manutention et Propreté H/F
CDI · PANTIN
BALENCIAGA S.A.
Balenciaga - HR Business Partner Corporate
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes (Chaîne - Rattaché au dm) H/F
CDI · CAGNES-SUR-MER
JIMMY FAIRLY
Chef de Produits
CDI · PARIS
ORCHESTRA PREMAMAN
Acheteur Textile H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
GRAIN DE MALICE
Contrôleur de Gestion Achats Textile H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
BONS BAISERS DE PANAME
Chef de Produit Maroquinerie et Chaussures / Coordinatrice de Collection
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Retail Analyst
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes - Uniqlo Lyon Carnot
CDI · LYON
ORCHESTRA PREMAMAN
Traffic Manager H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
PALLAS
Attaché Commercial
CDI · PARIS
CITY ONE
Superviseur H/F Chief Happiness Officers Bilingues Anglais à l’Aeroport d'Orly en CDI
CDI · PARIS
Z
Contrôleur de Gestion Opérationnel H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
AMERICAN VINTAGE
Chargé(e) de Projets CRM (H/F)
CDI · SIGNES
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Normalisation Luxe PAP Femme H/F
CDI · PARIS
CHRISTOFLE
Expert E-Commerce
CDI · PARIS
LIVY
Acheteur Junior H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
Publicités

C-Log, bras logistique de Beaumanoir, livre désormais pour Courrèges, Veja et Majestic Filatures

Publié le
today 4 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Depuis sa création au sein du groupe Beaumanoir en 2002, C-Log gère avant tout le système logistique de ses propres enseignes, à savoir Cache Cache, Bonobo, Morgan et Bréal. Mais depuis quelques années, l’entreprise se met au service d’autres marques en tant que prestataire supply chain spécialisé dans l’habillement. Une activité qui s’intensifie, et s’impose au sein d’un groupe en pleine refonte - subissant les difficultés du secteur de la distribution textile - comme son atout pour générer de la croissance. Ainsi, si C-Log reste une goutte d'eau dans les revenus de la firme bretonne avec 60 millions d’euros de chiffre d'affaires pour un total de près 1,3 milliard, ses recettes s'affichent en hausse de 15 % sur l'année écoulée, bien au-dessus des performances des autres métiers du groupe.


C-Log propose aux marques de mode d’externaliser leur logistique. - C-Log/M.Clauzier


Après avoir notamment signé avec le groupe SMCP en 2013 (puis 2017) concernant la gestion logistique de Sandro, Maje ou Claudie Pierlot, C-Log a récemment noué de nouveaux partenariats : la société qui emploie 500 personnes assure ainsi depuis six mois la logistique de la marque de baskets écoresponsables Veja, et a signé avec le label de prêt-à-porter Majestic Filatures.

Le logisticien a aussi mis un pied dans l’univers luxe : il travaille depuis 2018 pour Courrèges, maison détenue par la holding du groupe Kering, et depuis peu avec une griffe du groupe LVMH, dont le nom n’a pas été dévoilé. En tout, une vingtaine d’entreprises extérieures au groupe sont clients de C-Log. Aujourd’hui, 35 % du chiffre d’affaires qu’il dégage émane de ces marques partenaires, incluant également New Balance, Kickers ou Eden Park, qui a été la première marque externe à collaborer avec C-Log en 2005.

Aujourd’hui, la gestion omnicanale des flux est un sujet important. « La société C-Log est née du retail, au départ uniquement pour gérer les approvisionnements des magasins, rappelle Benoît Garçon, le directeur général de l’entreprise. Maintenant, près de 50 % de notre activité concerne des commandes e-commerce ».

Depuis un an, l’entreprise s’occupe ponctuellement de la logistique e-commerce de certaines marques réalisant des ventes événementielles sur Veepee (ex-Vente Privée). « Nous les aidons à absorber l’important afflux de commandes et surtout à livrer les clients dans les 72 heures », précise Benoît Garçon.

Expédiant plus de 80 millions de pièces par an, vers 7 000 points de vente dans 90 pays, la structure va compléter l’an prochain son parc, qui se compose de six entrepôts en France et un à Shanghai (accompagnant la présence de Cache Cache en Chine). Un nouveau site logistique va en effet sortir de terre dans la région d’Orléans en 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com