CP Company renoue avec le succès

CP Company revient sur le devant de la scène. La marque de sportswear fondée en 1975 par le styliste Massimo Osti a été rachetée fin 2015, à hauteur de 95 %, par le géant chinois Tristate Holdings Limited, basé à Hong Kong. Depuis, elle a vu ses ventes croître de 50 % de saison en saison et prévoit de doubler son chiffre d’affaires en 2017.


La célèbre Goggle Jacket - cpcompany.com
 
Le label italien, qui s’inspire de l’univers militaire et du workwear, surfe sur l’engouement actuel de la jeune génération pour le sporstwear et le vintage, en particulier sur leur attirance pour les marques des années 80 et 90. Il se distingue aussi par son constant travail de recherche et ses produits innovants, tels que sa technique "Garment dyed" de teinture sur les vêtements finis.
 
« Nous nous sommes trouvé au bon endroit, au bon moment et nous avons réussi à recréer une marque originale. Nous avons toujours travaillé avec une importante clientèle fidèle. Mais nous avons gagné ces dernier temps une nouvelle génération de clients, âgés entre 15 et 25 ans, qui préfèrent s’habiller de manière plus personnelle et sont en quête de marques de recherche, telle la nôtre », explique à FashionNetwork.com Lorenzo Osti, le fils du fondateur, qui a pris une participation de 5 % dans l’entreprise et en supervise le marketing et l'image.

« Nous avons été particulièrement surpris par l’accueil reçu en France, où nous sommes distribués par Robert Dodd. La marque cartonne dans ce pays, qui  n’était pourtant pas notre marché de référence », poursuit-il.
 
CP Company séduit surtout par son aspect innovant. Une caractéristique qu’il a pu maintenir et même renforcer avec Tristate. Cet important producteur et distributeur de sportswear de luxe en Chine a mis à disposition ses usines et son laboratoire d’Hefei, à deux heures de Shanghai, tout en gardant le développement des prototypes et la phase des teintures en Italie, à Padoue. Il a aussi maintenu l’ancienne direction créative avec Paul Harvey, Alessandro Pungetti, ainsi que Stefano Polato, historique directeur du produit de CP Company.
 
CP Company a su séduire une nouvelle clientèle plus jeune - cpcompany.com

« Tristate nous a donné les moyens d’investir dans la recherche et de bénéficier de son incroyable plateforme technologique industrielle. Nous avons pu ainsi injecter beaucoup d’innovations, notamment dans nos deux dernières collections, avec l’introduction de nouveaux matériaux, la mise au point d’une technique sans couture faisant appel aux ultra-sons, etc. Chaque saison, nous développons quatre à cinq nouveaux tissus », souligne le directeur marketing.
 
Aujourd’hui, la griffe CP Company est distribuée principalement à travers un réseau de 500 clients multimarques. Elle dénombre aussi cinq boutiques monomarques en Corée du Sud, ouvertes en licence, et un magasin en propre à Londres, dans le quartier de Soho. Son premier marché est, en effet, le Royaume-Uni, suivi par l'Italie, la France, le Benelux, l'Allemagne et l'Asie.

« Nous souhaitons développer des corners dans les grands magasins et avons prévu pour 2018 d’ouvrir un magasin plus grand à Londres et un à Milan », conclut Lorenzo Osti.



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER