Cacharel lance son nouveau féminin : Scarlett

Alors qu’elle fête ses cinquante ans d’existence avec une collection Liberty en édition limitée, la marque Cacharel opère aussi un retour en parfumerie avec le lancement d’une nouvelle fragrance. Baptisée Scarlett, celle-ci marque un retour aux fondamentaux de la maison.


Scarlett de Cacharel

Ainsi, ce nouveau parfum a été pensé dans la lignée de ses prédécesseurs. A savoir, Anaïs Anaïs, le premier de la marque, Loulou, diminutif de Louise Brooks, et puis Noa, qui se tournait vers une nouvelle femme. L'héroïne d'aujourd'hui s’appelle Scarlett. Un prénom qui évoque la littérature classique mais aussi le cinéma hollywoodien.

« Avec Scarlett, la volonté était de marquer l’affiliation avec les parfums précédents, explique-t-on au sein de Cacharel. Pour nous, c’est un vrai retour aux origines de la marque comme c’est le cas aussi pour le prêt-à-porter ».


Scarlett, un flacon imaginé par Christophe Pillet
En effet, après des tentatives de création avec plusieurs directions artistiques qui se sont révélées infructueuses (Estrella Archs, Eley Kishimoto), Cacharel a mené une réflexion sur l’évolution de son prêt-à-porter. « L’attente est forte car nous voulons retrouver le même succès que dans les années 70, souligne-t-on en interne. Pour cela, nous nous sommes recentrés sur nos valeurs fondatrices : le romantisme, la fraîcheur et l’audace ».

Scarlett cristallise toutes ces envies. Création audacieuse, elle revisite le bouquet de fleurs blanches (ici, du jasmin, de la fleur d’oranger et un chèvrefeuille), signature des parfums cultes de la maison.

S’y joignent des feuilles de thé, l’acidulé des citrus et les effluves sucrés de poire. En fond, place aux muscs blancs et à la chaleur du bois de santal. Un jus imaginé par Honorine Blanc, Alberto Morillas et Olivier Cresp.

Enfin, le flacon, façonné par Christophe Pillet, fait penser à un poudrier rétro. Recouvert d’un capot blanc, de style porcelaine biscuit, celui-ci est orné de fleurs japonisantes. L’intérieur, quant à lui, est rose corail, pour symboliser un esprit pétillant.

Scarlett (en vaporisateur de 35 mL à 80 mL, de 35 à 59 euros) arrivera en parfumerie et grands magasins dès la mi-juillet et bénéficiera d’un déploiement publicitaire dès la fin août 2009.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

ParfumsEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER