×
6 708
Fashion Jobs
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
募集中 - Wholesale Area Manager Japan Based in Paris
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
28 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Camaïeu: des salariés inquiets face aux impayés de loyer

Publié le
28 juin 2022

Rachetée en août 2020 à la barre du tribunal par le groupe Hermione People & Brands (Gap France, affiliés Galeries Lafayette, Go Sport…), filiale de la FIB, Camaïeu traverse de nouvelles turbulences. L’enseigne nordiste de mode féminine aurait suspendu le paiement des loyers de près de la moitié de son parc, qui se compose de 514 adresses en France, révèle Le Monde. Une situation qui préoccupe le personnel.


Le magasin d'Amiens, au nouveau concept - Camaïeu


Selon le journal, les litiges entre HPB et différents bailleurs se multiplient, alors que plusieurs dizaines de millions d’euros seraient en jeu. Les impayés de loyers "représentent une somme assez conséquente", nous confirme une source.

Contactée par FashionNetwork.com, la direction du groupe ne communique pas le nombre exact de points de vente concernés: "La proportion est significative et nous l’assumons", exprime-t-elle toutefois. "En effet, au-delà de cet ordre d’importance, il est surtout important de retenir quelle en est la cause, ajoute-t-elle. HPB a décidé de mener une négociation face à la situation surréaliste imposée par certains bailleurs. La dichotomie bien connue entre réalité des revenus commerciaux et niveau de loyers concerne tous les acteurs du commerce physique."

Le dernier dossier en date implique la condamnation de Camaïeu en juin par le juge des référés du tribunal de Poitiers à quitter sa cellule de la galerie Leclerc de la ville, en raison d’impayés de loyers s’élevant à 178.027 euros, rapporte de son côté La Nouvelle République.

Cette gestion des loyers inquiète en interne. La CGT décrit "une épée de Damoclès sur les magasins", et redoute des suppressions de points de vente et de postes à venir. Questionnée sur de possibles fermetures, la direction affirme qu’elle gère "de manière dynamique" le parc de magasins: "Cela implique forcément des fermetures mais aussi des ouvertures, à l’image de Camaïeu Lillenium (Lille) et Saint-Etienne".


Collection été 2022 - Camaïeu


Le périmètre de Camaïeu, au moment de la reprise, devait être conservé par le nouveau repreneur durant au moins deux ans, soit jusqu’en août 2022. Une source nous décrit "une situation financière tendue" au sein de l’entreprise, ainsi que "des difficultés pour payer les prestataires".

La direction tient de son côté à souligner que "Camaïeu n’est ni en redressement judiciaire, ni en cessation de paiement et que la marque bénéficie de tout le soutien du groupe HPB pour stabiliser puis développer son activité".

Depuis 2020, l’entreprise nordiste née en 1984 tente de se relancer en modernisant son image, son concept magasin et son sourcing, tout en déployant de nouveaux services (affichage environnemental, garantie yoyo...), avec l’objectif de revenir à l’équilibre en 2022. Un cap qui est désormais repoussé à 2023, précise le quotidien national, alors que ses ventes n’auraient pas dépassé les 300 millions d’euros en 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com