×
6 249
Fashion Jobs
NORKI INTERNATIONAL
Chef de Produit Prêt à Porter Homme
CDI · PARIS
BANANA MOON
Chef de Produit Wholesale & Retail H/F
CDI · NICE
COP COPINE
Responsable du Développement Wholesale H/F
CDI · ROMAINVILLE
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Publicite - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Beauté H/F
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Responsable Réceptions-Expéditions (H/F)
CDI · PANTIN
JACK GOMME
Marketing et Ecommerce Manager
CDI · PARIS
CLEOR
Responsable CRM H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
KUSMI TEA
Chef de Projet Trafic et Acquisition Digitale Kusmi Tea H/F
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Gare st Lazare CDI
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock / Stock Keeper - Pau Lescar - CDI - Temps Partiel - 25h - f/h
CDI · LESCAR
FEDERATION DE LA MAILLE ET DE LA LINGERIE
CDI – Responsable du Développement International H/F
CDI · CLICHY
CITY ONE
Responsable Informatique H/F
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable Communication et Marketing Groupe H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
AXENTIA
Responsable Formation & Gestion Des Carrières H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Sourceur Mode H/F
CDI · PARIS
MAISON PIERRE HERMÉ PARIS
Coordinateur Retail (H/F)
CDI · PARIS
GÉMO
Chef de Projet New Business Gémo H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
DUNES
Commercial(e) Terrain / Showroom (Junior)
CDI · PARIS
HERMES DISTRIBUTIONFRANCE
Coordinateur IT Retail & Moa (H/F)
CDI · PARIS
GRAFTON
Attaché(e) Commercial(e) Exclusif
CDI · METZ
Publicités
Par
AFP
Publié le
7 sept. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cambodge: enquête de marques de textile sur des évanouissements en masse

Par
AFP
Publié le
7 sept. 2011

PHNOM PENH, 7 sept 2011 (AFP) - Une vingtaine de grandes marques de textile vont enquêter au Cambodge sur une série d'évanouissements dans des usines de confection, a indiqué l'Organisation internationale du travail (OIT) après une longue série d'incidents.


Photo : AFP

Les sociétés étrangères ont promis d'apporter ressources et expertise pour tenter de comprendre pourquoi des centaines d'ouvriers se sont évanouis récemment dans des usines de leurs fournisseurs, a précisé l'organisation onusienne mardi soir, après une réunion à Phnom Penh.

Parmi elles figurent notamment les marques Gap, H&M, Walmart et Target, a précisé un participant à la réunion sous couvert de l'anonymat.

"Il est urgent de mener de plus amples recherches pour identifier les causes possibles de ce phénomène d'évanouissements, et éliminer celles que nous connaissons déjà, dans des domaines tels que la sécurité sur les postes de travail, la santé et la nutrition", a indiqué Tuomo Poutiainen, de l'OIT.

Le responsable a salué la participation des marques et souligné que le gouvernement cambodgien avait mis en place un groupe inter-ministériel.

L'OIT fait état d'une dizaine d'incidents de ce type cette année dans un pays qui compte quelque 300 usines textile tournées vers l'exportation. Ils sont habituellement attribués à la mauvaise ventilation et à l'exposition des ouvriers à des produits dangereux.

En août, après que 300 ouvriers aient été hospitalisés dans une usine en l'espace de deux jours, Chea Mony, patron du Syndicat Free Trade, avait indiqué que plusieurs ouvriers s'étaient plaints d'une "odeur bizarre" avant de s'évanouir.

Quelques mois auparavant, la marque allemande d'articles de sport Puma avait attribué un incident similaire au non respect par un fournisseur des horaires de travail et des règles de sécurité.

L'industrie textile est une source très importante de devises pour la fragile économie cambodgienne. Elle emploie 300.000 personnes, essentiellement des femmes, et a été secouée l'an passé par un grand mouvement social portant sur les conditions de travail dans l'ensemble de la filière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.