×
6 875
Fashion Jobs
GRAIN DE MALICE
Contrôleur de Gestion Achats Textile H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
BONS BAISERS DE PANAME
Chef de Produit Maroquinerie et Chaussures / Coordinatrice de Collection
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Retail Analyst
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes - Uniqlo Lyon Carnot
CDI · LYON
ORCHESTRA PREMAMAN
Traffic Manager H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
PALLAS
Attaché Commercial
CDI · PARIS
CITY ONE
Superviseur H/F Chief Happiness Officers Bilingues Anglais à l’Aeroport d'Orly en CDI
CDI · PARIS
Z
Contrôleur de Gestion Opérationnel H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
AMERICAN VINTAGE
Chargé(e) de Projets CRM (H/F)
CDI · SIGNES
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Services Logistique Manutention et Propreté H/F
CDI · PANTIN
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Data Manager Fournisseurs (f/h)
CDI · PANTIN
HERMES DISTRIBUTIONFRANCE
Responsable Recrutement H/F
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS
MODELOR COUTURE
Studio Manager
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Normalisation Luxe PAP Femme H/F
CDI · PARIS
CHRISTOFLE
Expert E-Commerce
CDI · PARIS
LIVY
Acheteur Junior H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Mode Homme (ph) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable de Gestion RH, Finances et Administration
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Manager Des Ventes (H/F) CDI à la Rochelle (17)
CDI · LA ROCHELLE
APPROACH PEOPLE
Business Developer Junior H/F
CDI · PARIS
Publicités

Cambodge: les conditions de travail se détériorent

Par
AFP
Publié le
today 19 juil. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PHNOM PENH, 18 juil 2013 (AFP) - Les conditions de travail des ouvriers cambodgiens du textile se détériorent à nouveau, a estimé jeudi l'Organisation internationale du travail (OIT), après une série de manifestations dans des usines fabriquant des vêtements pour de grandes marques étrangères.

(photo via AFP)

Le royaume a échoué à faire des progrès dans des secteurs clés comme la sécurité des travailleurs, la sécurité incendie et le travail des enfants, a précisé l'organisation dans un communiqué. "Nos données montrent qu'après une amélioration régulière des conditions de travail de 2005 à 2011, les conditions désormais se détériorent", a déclaré Jill Tucker, une responsable du programme "meilleures usines" de l'OIT au Cambodge.

Des mesures sont nécessaires pour inverser cette tendance ou "le Cambodge prend le risque de perdre les avantages liés à une réputation de conditions de travail décentes", a-t-elle ajouté.

L'OIT a précisé que les sorties de secours de certaines usines étaient fermées à clé durant les heures de travail, et que d'autres établissements n'organisaient pas les exercices incendie prévus tous les six mois.

Elle a également pointé du doigt la chaleur et les conditions sanitaires, ainsi que les soupçons de recours au travail des enfants dans plus d'une dizaine d'usines couvertes par son rapport.

Les inquiétudes se sont accrues sur la sécurité des ouvriers du textile du pays après l'effondrement en mai du plafond d'une usine produisant des chaussures pour la marque japonaise d'équipements de sport Asics.

Le secteur textile, crucial pour l'économie cambodgienne, emploie quelque 650.000 ouvriers, dont 400.000 pour des sociétés exportatrices. Les manifestations se sont récemment multipliées pour dénoncer les conditions de travail. Les syndicats se plaignent notamment d'évanouissements collectifs, attribués à la sous-alimentation et au surmenage.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.