×
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
5 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Canada Goose annonce des croissances en Europe et en Chine au trimestre dernier

Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
5 févr. 2021

Canada Goose est en grande forme au quatrième trimestre et réalise des revenus et des bénéfices supérieurs aux attentes des spécialistes grâce au décollage de la vente en ligne et au succès de la marque en Chine. Les actions de l’entreprise bondissent de 21 %.



La société fait les yeux doux au marché chinois, devenu une véritable manne depuis que les riches clients du pays ne peuvent plus voyager en raison du COVID-19 et qu’ils n’ont d’autre choix que de dépenser largement leur argent sur leur propre territoire.

Canada Goose ouvre de nouvelles boutiques dans le pays et vient de signer une collaboration avec la créatrice chinoise Angel Chen.

« Nous avons constaté une forte croissance à deux chiffres sur tous nos principaux marchés, dont la Chine, et cette tendance s’accélère au quatrième trimestre », se réjouit le PDG Dani Reiss dans une interview pour Reuters.

« En Chine, le e-commerce est très populaire et Tmall a été un tremplin incroyable pour nous. »

Canada Goose, célèbre pour ses parkas de luxe portées par les scientifiques en mission dans l’Arctique et les célébrités hollywoodiennes, a dernièrement réalisé de lourds investissements dans son expansion à l’étranger, et notamment en Europe. Mais la société a aussi mis les bouchées doubles sur le développement de son activité en ligne afin de mieux résister aux confinements provoqués par la pandémie.

« Notre activité en Europe réalise d’excellentes performances, notre revenu a gagné près de 30 %… malgré l’impact des fermetures de boutiques et les restrictions internationales liées au tourisme », explique Dani Reiss.

Quant aux revenus mondiaux issus du e-commerce, ils ont bondi de 39,3 % au cours du trimestre clôturé le 27 décembre, ce qui a permis à la marque canadienne de retrouver des revenus en croissance pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Le bénéfice net, en revanche, est écorné : il passe de 118 millions de dollars canadiens (76,78 millions d’euros) ou 1,07 dollar canadien (0,70 euro) par action l’année dernière à 107 millions de dollars canadiens (69,62 millions d’euros) ou 0,96 dollar canadien (0,62 dollar) par action aujourd’hui.

Hors événements extraordinaires, Canada Goose enregistre un bénéfice de 1,01 dollar canadien (0,66 euro) par action, soit plus que les estimations des analystes, qui tablaient sur 0,86 dollar canadien (0,56 euro).

Les revenus augmentent de 4,8 % à 474 millions de dollars canadiens (308,42 millions d’euros) et se situent là encore au-dessus des estimations des spécialistes, qui pariaient sur 415,27 millions de dollars canadiens (270,2 millions d’euros) d’après Refinitiv.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.