×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
5 nov. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Capri analyse les clés du succès de Versace, Jimmy Choo et Michael Kors

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
5 nov. 2021

Capri Holdings a révélé cette semaine les belles performances réalisées par ses marques Versace, Jimmy Choo et Michael Kors. D’après le groupe, les consommateurs sont sensibles au positionnement glamour de ces marques et à leur forte identité de marque. Michael Kors est aussi portée par l’athleisure, explique le directeur du groupe John D Idol lors d’une conférence téléphonique.


Versace - Automne/hiver 2021 - Collection femme - Milan - © PixelFormula


"Alors que le monde continue à se remettre progressivement de la pandémie, [les trois labels] arrivent à toucher les consommateurs, comme le montrent les 11 millions de nouveaux clients ajoutés à toutes nos bases de données au cours de l’année passée", pointe John D Idol.

Au deuxième trimestre, la croissance est soutenue. Sur les deux continents américains, leur progression pourrait même être plus spectaculaire "sans les contraintes d’inventaire. La demande des consommateurs pour nos marques est forte et augmente avec le retour des événements sociaux", souligne le dirigeant.

Comment cela se traduit-il chez chacune de ces marques ? "Une fois encore", les résultats de Versace dépassent largement les prévisions du groupe avec une hausse des ventes de 45%. "La vision créative audacieuse et assumée de Donatella Versace, basée sur un glamour revendiqué", est la clé de son succès d’après John D Idol.

Et ce phénomène peut être observé pour plusieurs catégories de produits de la marque: les ventes d’accessoires femme connaissent une "forte croissance", les chaussures femme sont aussi en progression et "le prêt-à-porter homme et femme affiche une bonne santé". C’est le moins qu’on puisse dire, puisque toutes ces catégories sont en croissance à deux chiffres.

Le groupe se dit "convaincu de pouvoir positionner Versace comme l’une des maisons de référence de maroquinerie de luxe" et réalise "d’importants progrès pour développer les revenus de sa catégorie accessoires, dans l’objectif final d’atteindre 1 milliard de dollars (870 millions d’euros) de chiffre d’affaires".

Mais le glamour de la marque ne fait pas tout: son nouveau motif La Greca participe à la consolidation de son identité de marque. Un phénomène que l’on retrouve dans tout le groupe.

D’après John D Idol, La Greca "a connu un très bon démarrage qui se reflète dans toutes les catégories de produits, dont les accessoires, la chaussure, le prêt-à-porter et la joaillerie. Nous sommes convaincus que ce motif emblématique va accélérer la croissance des revenus de Versace".

Chez Jimmy Choo, les nouvelles sont bonnes aussi avec des résultats supérieurs aux attentes de Capri. Cette croissance de 12% des revenus est, d’après John D Idol, due "à la vision créative de Sandra Choi, inspirée par le glamour caractéristique de Jimmy Choo".


Jimmy Choo


Au deuxième trimestre, cela se traduit par une forte demande pour les sacs de la marque, "dans des couleurs de saison intenses et des textiles nobles". La marque a pu constater "le retour en force du glamour, avec de très bonnes performances des sacs de soirée". Les ventes de chaussures sont aussi en croissance à deux chiffres, "grâce au renouveau des chaussures formelles maintenant que les gens retournent au bureau, participent à des événements et fêtent des occasions spéciales".

D’ailleurs, entre ses chaussures formelles et plus décontractées, Jimmy Choo constate "une transition vers des modèles plus élaborés".

Enfin, les revenus de Michael Kors augmentent de 11%, encore une fois grâce à la ligne la plus emblématique de la marque, confirmant le succès d’une identité forte. Sa collection d’athleisure MKGO est elle aussi en belle progression.

Les produits emblématiques sont cruciaux pour la croissance et le groupe s’est fixé l’objectif de leur faire représenter 50% de toutes les catégories de produits. John D Idol explique qu’il s’agit maintenant "d’une base importante, qui génère de la croissance dans toutes les régions. Depuis que nous avons mis en place la classification Signature, le prix moyen de vente des articles a augmenté et les marges brutes aussi".

Pour ce trimestre, les produits Signature représentent déjà 39% de l’assortiment total, contre 32% l’année dernière. Dans le secteur des accessoires, la pénétration des produits Signature est encore plus importante, ce qui explique pourquoi les ventes au détail d’accessoires ont connu une croissance à deux chiffres dans le monde entier.


MKGO


Pour la ligne MKGO, John D Idol affirme que "la réaction des consommateurs au récent lancement de MKGO a dépassé toutes nos attentes pour toutes les catégories de produits". La marque "attire de nouveaux clients plus jeunes avec ces produits innovants, mis en valeur par une stratégie de communication à 360 degrés. Nous sommes toujours convaincus que le potentiel d’augmentation des revenus de MKGO est d’au moins 250 millions de dollars (216,74 millions d’euros). C’est une nouvelle catégorie de produits qui ne cannibalise pas nos activités antérieures", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com